L’horizon à l’envers de Marc Levy

★★★★★ (5/5) — « Marc Levy nous plonge dans le monde neuroscientifique, qui pourrait sembler ennuyeux (pour certains), mais qui se révèle finalement passionnant ! C’est une histoire magique, qui semble utopique aujourd’hui, mais qui est/sera bien réelle dans un avenir proche ! Je ne peux que vous conseiller de vous laisser embarquer dans cette aventure incroyable ! »

Lhorizon_a_lenvers_cover

« Un pari fou pour une histoire riche en émotions, qui fait passer le lecteur du rire aux larmes. » — Le quotidien du médecin

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : L’horizon à l’envers
Auteur : Marc Levy
Editeur : Robert Laffont / Versilio
Genre : littérature française, romance
Parution : 11 février 2016
Nombre de pages : 418

A voir aussi
+ en savoir plus sur Marc Levy
+ suivre Marc Levy sur Facebook et Twitter
+ découvrir d’autres livres des éditions Robert Laffont et Versilio

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Où se situe notre conscience ?
Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ?
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en oeuvre leur incroyable projet.
Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus.

Un roman sur la vie, l’amour et la mort… parce que, après, plus rien n’est pareil.

⇢ AVIS

8
NADEGE
★★★★★ (5/5)

Le résumé de ‘L’horizon à l’envers’ avait titillé ma curiosité de fidèle lectrice de Marc Levy. J’avais hâte de découvrir cette nouvelle histoire, mais je dois reconnaître que je partais avec quelques appréhensions. Mes dernières lectures de cet auteur m’avaient beaucoup plu, mais cela fait un petit moment maintenant que je n’avais plus ressenti cette petite étincelle de passion et de plaisir que j’avais pu ressentir avec ses premiers écrits. Alors que les dernières pages de ce dernier roman ont été tournées et que je consacre ces quelques instants à l’écriture de cette chronique, je peux dire que ces doutes se sont envolés aussi vite que j’ai été happée par les découvertes et les aspirations de ces trois étudiants scientifiques aussi dingues que virtuoses dans leur domaine !

Josh et Luke sont deux amis d’enfance, qui imaginaient déjà des inventions assez originales lorsqu’ils étaient plus jeunes. C’est donc tout naturellement qu’ils se sont tournés vers des études en neurosciences en devenant adultes. Mais cette fois leur imagination va bien au-delà du réel et aidés de la jeune et intelligente Hope, ils vont se lancer dans l’élaboration d’une invention scientifique qui touche à la conscience, désirant plonger une utopie dans la réalité du XIXème siècle.

Dès le premier chapitre, Marc m’a laissée quelque peu perplexe face à ce qui semblait être le final de son histoire. Il fera cependant très rapidement un retour en arrière qui allait – je l’espère – me fournir les réponses à toutes les questions qui se bousculaient déjà dans ma tête. J’ai donc eu mes fameuses réponses mais également de nombreuses révélations qui m’ont scotchée et tenue en haleine jusqu’au bout, au point que je n’ai pu me détacher de ce roman qu’une fois la dernière page tournée.

Je dois le reconnaître, j’ai été un peu perdue lorsque Josh partait dans ses ‘délires’ scientifiques. Mais dans ce que j’ai pu comprendre, j’ai trouvé le sujet vraiment passionnant. Dans une interview que j’ai lu de l’auteur lors de la sortie de ‘L’horizon à l’envers’, ce qu’il a décidé de mettre en avant dans son roman, relève bien du réel et même d’expériences scientifiques qui ont déjà été menées. Chose que j’ai pu constater dans les notes de bas de page qui interviennent dans certains chapitres.
Comme cela a été souvent souligné dans cette histoire par l’un ou l’autre des personnages, la plupart des inventions et des pensées scientifiques actuelles semblaient totalement irréalisables il y a 10 ou 20 ans. Les avancées sont permanentes et le domaine de la conscience et de la mort pourra bientôt être totalement contrôlé par l’homme, j’en suis certaine. C’est donc un sujet qui m’a beaucoup intéressée et Marc Levy a su le rendre d’autant plus intéressant grâce à des personnages dotés d’une intelligence tout aussi remarquable.

Comme on lui reconnaît, Josh est réellement doté d’un Q.I. plus élevé que la moyenne et son génie sera mis à rude épreuve durant ce roman. Il saura cependant prouver qu’aucun obstacle ne parvient à l’entacher. Je ne sais pas si son invention existe vraiment à l’heure actuelle, mais cela ne m’empêche pas d’être admirative par ce qu’il a accompli. Luke est son compagnon de longue date mais également l’étudiant le plus assidu que j’ai pu rencontrer (tout du moins, en littérature). Quand on voit en Josh l’étudiant le plus prometteur de sa promotion, Luke est l’étudiant mais surtout l’ami le plus fidèle, qui suivra son ami dans ce pari complètement dingue !
Hope, c’est une jeune femme à qui la mort de sa mère donne une très grande force de caractère mais surtout un désir ardent de changer le monde scientifique par ses propres découvertes. Son domaine de prédilection est la dégénérescence cérébrale, et cela ne s’invente pas quand on connaît le destin que l’auteur a imaginé pour elle. Je dois reconnaître que c’est à partir de la révélation sur son état que j’ai été vraiment passionnée par ce roman, et que je me suis vraiment attachée aux personnages puisque jusque-là, je gardais une certaine distance (involontaire) vis-à-vis d’eux.
Mellody est un personnage qui arrive, semblerait-il, un peu par hasard vers le 3/4 du roman et je me suis demandée pendant un moment qu’elle était son lien avec les personnages principaux, surtout quand je me suis rendue compte que son histoire correspondait à un saut de 40 années depuis que j’avais quitté le trio. La révélation la concernant me laisse encore maintenant scotchée et je salue le génie de Marc Levy sur ce point. C’est une idée incongrue mais géniale ! Sam est l’ami de Melly, mais c’est surtout le personnage que j’ai vraiment adoré dans ce roman. On le côtoie trop peu à mon goût malheureusement, mais il m’a fait une très forte impression avec sa personnalité chaleureuse. Il se révélera être le seul et véritable soutien pour Mellody et leur amitié m’a beaucoup touchée.

Je vois dans ce récit, à la manière du pari scientifique complètement dingue de Josh, un pari littéraire complètement fou de la part de Marc Levy. Le sujet n’est pas facile – on peut être très vite perdu pour moi – mais l’auteur a su le rendre accessible, mais surtout passionnant à nous lecteurs et non connaisseurs. J’ai ressenti un vrai travail de recherche derrière tout ça et j’apprécie vraiment cela.
Et pour en revenir à ce ‘pari littéraire complètement fou’ mentionné juste avant, j’ai décidé de lui donner cette dénomination car pour moi, Marc Levy est sorti des sentiers battus et a été au-delà de ses propres limites livresques pour nous offrir ce récit. Jusqu’à maintenant, et même si j’ai aimé chacune des histoires écrites et imaginées par l’auteur, comme je l’ai dit plus haut, j’ai également reconnu que pour moi, Marc Levy recourait à un fil rouge qui lui était familier et qui avait fait le succès de ses romans jusqu’à maintenant. Ici le seul élément familier que j’ai retrouvé, c’est sa plume qui me plonge toujours avec une telle facilité dans l’univers qu’il a imaginé pour nous. Je pourrais mentionner le côté surnaturel mais cela ne l’est plus tellement, finalement.
C’est vraiment cet aspect qui prend la première place dans les raisons qui font que je suis ressortie plus que comblée de cette lecture !

Après ma lecture d’ ‘Avant toi’, je souhaitais lire une autre magnifique histoire d’amour (je pense connaître une période romantique dans mes aspirations livresques, en ce moment) et Marc Levy me l’a offerte et je l’en remercie. La relation entre Josh et Hope est belle et dépasse les limites imposées par notre condition humaine.

Marc Levy nous plonge dans le monde neuroscientifique, qui pourrait sembler ennuyeux (pour certains), mais qui se révèle finalement passionnant ! A la fois dans leurs recherches et dans leur relation avec Hope, Josh, Luke (et nous lecteurs) sommes lancés dans une course contre la montre qui m’a tenue (et vous tiendra) en haleine jusqu’au bout ! C’est une histoire magique, qui semble utopique aujourd’hui, mais qui est/sera bien réelle dans un avenir proche ! Je ne peux que vous conseiller de vous laisser embarquer dans cette aventure incroyable !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (21,50€), Fnac (24,40€)

2 commentaires

    • Je ne peux que te conseiller… les deux !! 😀 ‘La Fille de Brooklyn’ est un thriller plus que réussi et ‘L’horizon à l’envers’ est une magnifique histoire d’amour ! Deux univers différents qui pourront te combler selon tes envies ! 😉

      Reply

Répondre à Nadège Annuler la réponse.