Mara Dyer, tome 2 : The evolution of Mara Dyer de Michelle Hodkin

theevolutioncouv

★★★★★ (5/5) — « Alors que l’auteure avait placé la barre très haute avec le tome initial, sa suite est tout aussi captivante, intrigante et saisissante. En effet, je n’ai pu lâcher ce roman bercé par des personnages déchirés qui m’ont fortement touché et à l’univers intrigant, parfois même dérangeant. »

theevolution

« Everyone is a little crazy. The only difference between us and them is that they hide it better. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : The evolution of Mara Dyer
Auteur : Michelle Hodkin
Editeur : Editions Simon & Schuster
Genre : jeunesse, fantastique
Parution : 23 Octobre 2012
Nombre de pages : 544

A voir aussi
+ en savoir plus sur Michelle Hodkin (site en anglais)
+ retrouvez d’autres romans publiés aux Editions Simon & Schuster
+ chronique de ‘Mara Dyer, tome 1 : Qui est Mara Dyer ?

Ce roman n’est pour le moment disponible qu’en version originale (en anglais).

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Mara Dyer once believed she could run from her past.
She can’t.
She used to think her problems were all in her head.
They aren’t.
She couldn’t imagine that after everything she’s been through, the boy she loves would still be keeping secrets.
She’s wrong.
In this gripping sequel to The Unbecoming of Mara Dyer, the truth evolves and choices prove deadly. What will become of Mara Dyer next

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (5/5)

Huit jours, c’est le temps qu’il m’aura fallu pour venir à bout de ma première lecture en version originale. Oui, oui, vous pouvez m’applaudir car sans vous refaire mon parcours scolaire, cela fait déjà longtemps que j’ai passé mon bac… Autant vous dire que les cours d’anglais sont bien loin et pourtant, même si au début j’ai cru ne jamais comprendre ce que je lisais, j’avoue que je m’en suis sorti sans trop de difficultés. En somme, je suis assez fier de moi. Bon, assez plaisanté, étant en ce moment dans une période où seuls les romans aux univers mystérieux et angoissants me donnent envie, et après beaucoup d’hésitations, j’ai décidé de continuer la saga ‘Mara Dyer’ dont le premier tome traduit m’a fortement marqué.
Et alors que l’auteure avait placé la barre très haute avec ce tome initial, sa suite est tout aussi captivante, intrigante et saisissante. En effet, je n’ai pu lâcher ce roman, même si par moment la barrière de la langue était assez présente. Comme quoi un univers accrochant permet de préserver des difficultés.

Nous quittions notre héroïne Mara, déboussolée lorsqu’elle découvrit que Jude n’était pas mort sous les décombres de l’asile dont elle seule était rescapée et, c’est tourmentée que nous la retrouvons dès les premières pages de cette aventure. L’histoire prend place au sein d’un hôpital psychiatrique où elle se réveille, désorientée et seule, en compagnie d’un médecin psychiatre. Alors qu’elle tente de s’expliquer sur ce qu’elle a vu au commissariat de police, elle se rendra vite compte que personne ne la croit et que beaucoup la pense folle, maniaco-dépressive, et parfois même schizophrène. Elle devra alors, à la demande de ses parents, suivre une thérapie de groupe à Horizons, un centre spécialisé dans le traitement de la folie. Malgré tous ses efforts pour s’accrocher à la vérité, bon nombre de visions et d’événements viendront remettre en question sa crédibilité, et seul Noah croira en elle et l’aidera à faire face à cette folie passagère. C’est là, la force première de ce roman. Tout au long de cette lecture, le lecteur oscillera entre le monde de Mara et celui dans lequel elle gravite.

J’ai vraiment apprécié comment l’auteure traite l’aspect psychologique de notre héroïne. Même si nous découvrons préalablement qu’elle détient, tout comme son âme sœur Noah, un don pour le moins destructeur, je n’ai pu m’empêcher de me demander si tout cela était vraiment réel ou si, rationnellement, tout ne sortait pas de son esprit fortement torturé depuis la mort de ses deux amies dans le terrible accident qui a eu lieu en sa présence et dont, inévitablement, elle se sent coupable. Michelle Hodkin se joue de nous avec aisance et en immergeant le lecteur dans le programme que doit suivre notre protagoniste afin de retrouver un semblant de normalité, elle donne une dimension réelle à son récit fantastique. Ce décalage bat le rythme de celui-ci, ce qui m’a permis de ne pas m’ennuyer un seul moment. Plus j’en découvrais sur ce fameux programme et sur ceux qui le suivent, et plus je voulais en savoir. Alors qu’une majorité de ce roman se déroule en cet institut au confinement étouffant, l’autre se déroule dans le foyer de Mara où elle devra en permanence mentir à sa famille afin de faire croire à une guérison progressive.

Cette double personnalité forcée est vraiment bien maîtrisée par l’auteure. Elle donne à son personnage une force de caractère incroyable tout en la torturant physiquement et mentalement de différentes façons. Elle devra se battre contre elle-même afin de ne pas perdre pied, ni de sombrer dans le désespoir. J’apprécie cependant Mara avant tout pour sa sensibilité et son altruisme. Même si elle est victime de la traque de Jude et torturée en permanence, elle fera passer le bonheur de ses proches avant le sien même si pour cela elle devra taire ses propres convictions. Heureusement Noah sera présent pour elle et mettra tout en œuvre pour la protéger des fantômes du passé. Le couple qu’ils forment est vraiment touchant et les rares passages d’amour présents dans ce roman sont poignants et détiennent une très forte intensité. A tel point que je suis passé par tous les sentiments possibles et imaginables lors de leurs interactions. Leurs souffrances ainsi que leur désarroi m’ont bien souvent ému. Ils se soutiendront corps et âmes quitte à devoir se sacrifier afin de se protéger l’un de l’autre. L’amour donne des ailes mais celles-ci peuvent parfois être un véritable fardeau.
Regrettablement à cause de cette parfaite alchimie, les autres personnages présents dans cette aventure font parfois pale figure à tel point qu’ils m’ont souvent peu intéressé. Seul Jamie parvient à se démarquer du reste en offrant un peu d’humour et de fraîcheur à cet univers déchirant.

Heureusement la plume de l’auteure est aussi saisissante que son univers. J’ai véritablement voyagé au rythme de ces lignes et comme pour le tome précédent j’ai trouvé l’univers fortement angoissant et intriguant. Une tension plane jusqu’à la dernière page, maintenant mon attention à son maximum. Celle-ci est fortement palpable et accrue de chapitre en chapitre. L’auteure maîtrise jusqu’au bout son écrit et en nous dévoilant très peu, sa finalité est une véritable bombe de révélations sur révélations. Je ne m’attendais absolument pas à cette direction mais je n’en suis pas moins conquis. Je me demande tellement quelle tournure prendra cet ultime épisode qui promet d’être encore plus poignant que celui-ci. Je ne sais vraiment pas comment Mara pourra ressortir heureuse de toute cette folie qui la détruit et la détruira bien plus encore. De plus en ajoutant certaines visions du passé, nous en dévoilant un peu plus sur l’origine des dons de nos protagonistes, l’auteure nous laisse avec énormément de questions sans réponse ce qui me frustre de plaisir et attise fortement ma curiosité.

Je dois admettre – en aparté avant de conclure cette chronique – que même si j’ai apprécié lire en anglais je n’ai malheureusement pas retrouvé la fluidité que j’aime tant lors de mes lectures. Non pas à cause des nombreuses traductions ou autre que j’ai du réaliser tout du long, mais à cause de leur typographie. Je l’ai souvent mentionné à Erika, qui est une fervente lectrice de livres en VO, mais je trouve leurs dialogues assez lourds à lire et trop peu aérés. Mes tirets m’ont d’ailleurs vraiment manqué. Cependant je pense continuer à lire un maximum en anglais, pour pouvoir finir cette saga, mais surtout afin d’en découvrir d’autres qui malheureusement ne seront jamais traduites.

Pour terminer, ce second tome est à l’image du premier. L’univers est toujours aussi intriguant et intéressant et promet de fortes péripéties à notre duo écorché vif qui, se dévoile être encore plus poignant et touchant que précédemment. La folie de Mara Dyer n’est décidément pas prête de me quitter et j’ai hâte de me plonger dans le tome finale qui j’espère tiendra toutes ses promesses.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon, BookDepository (18,50€)

Laisser un commentaire