The Memory Book de Lara Avery

★★★★★ (5/5) — « Ce roman est un véritable page-turner. C’est un livre magnifique qui a fait battre mon coeur, m’a fait sourire, rire, et presque pleurer. Je ne peux que le recommander à tous en espérant que vous y serez aussi sensible que je l’ai été. »

1507-1

Une maladie rare qui vous faire perdre la mémoire ? L’indomptable Sam ne compte pas se laisser abattre pour autant !

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : The Memory Book
Auteur : Lara Avery
Editeur : Lumen éditions
Genre : littérature étrangère, roman, young adult
Parution française : 12 mai 2016
Nombre de pages : 442

A voir aussi
+ en savoir plus sur Lara Avery (site en anglais)
+ découvrir d’autres livres de chez Lumen éditions

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes !

Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan.

C’est ainsi que naît son journal : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. C’est là qu’elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute ttente, contre vents et marées : ne rien oublier.

Au détour des pages de The Memory Book, mélange étonnant d’extraits de son journal, de notes personnelles et de messages de son entourage, vous ne pourrez que tomber amoureux de Sam, une fille comme aucune autre qui apprend à vivre sa vie à pleines dents, même si ce n’est pas celle qu’elle avait planifiée.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer ma chronique en remerciant Babelio et Lumen éditions qui m’ont permis, grâce à un concours sur Facebook, de gagner ce livre que j’avais tant envie de découvrir. Il était dans ma wish-list et je suis vraiment heureuse d’avoir pu le lire après en avoir entendu tant de bien. En dépit de ce désir de lecture, j’avais peur de tomber dans une histoire plus adaptée à un jeune public qu’à la femme de vingt-six ans que je suis, finalement mes craintes n’étaient pas fondées et je peux dire que ‘The Memory Book’ est un roman qui peut plaire à tous.

Ce livre de souvenirs est le récit de Sam. Elle nous y raconte son histoire. Non, en réalité elle la raconte à la Sam du futur. Au fil des pages on découvre une fille peu banale qui a des rêves et qui n’a pas l’intention de les abandonner à cause d’une maladie qui pourrait éventuellement être un problème. Malheureusement ce n’est pas une simple éventualité, et quand les symptômes de sa NPC pointent le bout de leur nez, l’incroyable Sammie devra redoubler d’efforts pour atteindre ses objectifs. Le lecteur est donc plongé dans l’histoire de Sam et passe de ses rêves, à ses amours, pour filer ensuite vers un moment d’absence résultant de sa maladie, sans oublier d’expérimenter quelques dialogues parfois forts, parfois amusants, entre l’héroïne et son entourage. Il y a un juste équilibre des passages liés à la maladie et de ceux plus légers montrant la vie que toute fille pourrait vivre. J’ai personnellement apprécié ce bon dosage.

L’auteure a choisi de raconter l’histoire en laissant son personnage en faire une narration singulière. Le principe n’est pas unique, je l’avais déjà rencontré à diverses reprises mais cela ne m’avait pas autant plu qu’ici, où j’ai trouvé que cela rendait le tout addictif. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire la comparaison avec ‘Dieu me déteste‘ de Hollis Seamon où Richard est lui aussi atteint d’une maladie et raconte sa propre histoire. C’est un personnage qui était également décrit comme étant incroyable mais je ne m’étais malheureusement pas attachée à lui, et j’avais peur qu’il en soit de même avec Sam. Cela n’a heureusement pas été le cas, bien au contraire. Impossible de ne pas s’éprendre d’elle, son esprit, son caractère, sa maladie, ses rêves, son amour pour Stuart… J’ai été touchée et captivée par son histoire que j’ai trouvée poignante et qui gagne en intensité au fil des pages. Je me suis sentie sourire à l’excès dans un de ses moments de joie, et mes yeux se sont humidifiés face à sa tristesse, un terrible ascenseur émotionnel. J’ai ressenti énormément de choses en lisant ce livre et je pense en rester marquée.

Outre l’aspect émotionnel, ‘The Memory Book’ a beaucoup de points positifs. Il y a premièrement les personnages qui sont tous plutôt charmants. J’ai personnellement un petit faible pour Cooper, Maddie et Stuart, mais aussi pour le frère et les soeurs de Sam. Ils sont tous uniques et pas un seul ne m’a laissée indifférente. Ensuite j’ai aimé le rythme de lecture qui était agréable grâce aux chapitres courts. Certains sont des listes de Sam ou de toutes petites histoires. On a vraiment ce sentiment de ‘journal intime’ qui offre une dimension vraiment sympathique à la lecture. Enfin, même si ce mérite revient aux éditions Lumen et non à l’auteur, la couverture est magnifique.

Pour finir, ce roman est un véritable page-turner. Je n’ai pas réussi à m’arrêter et si ce n’est pas un coup de cœur ça en est très proche ! C’est un livre magnifique qui a fait battre mon coeur, m’a fait sourire, rire, et presque pleurer. Je ne peux que le recommander à tous en espérant que vous y serez aussi sensible que je l’ai été.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (15€)

7 commentaires

  1. J’aime beaucoup le concept de l’histoire (en mode journal intime et le fait que le personnage principal n’a pas l’air de se laisser abattre malgré la maladie qui l’accable). Je me laisserais surement tenter par cet ouvrage si j’en ai l’occasion ^^

    Reply
    • Il est bien sympa, je pense qu’il peut te plaire. Si ça avait été un personnage du genre à s’apitoyer sur son sort ou ‘too much’ je t’aurais dit d’éviter mais Sam est cool, du coup tu aimeras peut-être **

      Reply
  2. Jusque ici je ne m’étais jamais arrêtée sur ce livre que je voyais passer sur beaucoup de blog mais ton petit avis sur le C’est Lundi du jour m’a intrigué.Après avoir lu ta chronique complète, j’ai envie d’en apprendre plus.
    Je vais voir pour l’emprunter à la médiathèque prochainement.

    Reply

Répondre à Puy des Livres Annuler la réponse.