La Revanche de Blanche d’Emmanuelle de Boysson

La_revanche_de_blanche_une

★★★★☆ (4/5) — « Ce roman vous permettra une plongée dans l’univers du théâtre mais également une immersion à l’époque de Louis XIV et de ses grandes ambitions pour Versailles, qui ne pourront que vous fasciner sous la plume d’Emmanuelle de Boysson. »

La_revanche_de_blanche_cover

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : La Revanche de Blanche
Auteur : Emmanuelle de Boysson
Editeur : J’ai lu
Genre : historique, littérature française
Parution : 17 avril 2013 (première parution par Flammarion le 4 avril 2012)
Nombre de pages : 442

‘La Revanche de Blanche’ est le second tome de la saga ‘Le Temps des Femmes’ (T.1 : Le Salon d’Emilie, T.2 : La Revanche de Blanche, T.3 : Oublier Marquise).

A voir aussi
+ en savoir plus sur Emmanuelle de Boysson
+ découvrir d’autres livres de chez J’ai lu

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

1664. Avant de mourir, Émilie révèle à sa fille Blanche de La Motte qu’elle a été bannie des salons littéraires parisiens. Blanche ne l’oubliera jamais. Élevée par Ninon de Lenclos, l’orpheline assiste à la représentation des Précieuses ridicules. Une révélation : elle sera comédienne dans la troupe de Molière. Volontaire et fragile, Blanche aimera trois hommes, dont Louis XIV. Jalousée, menacée, son amitié avec la sulfureuse Montespan l’entraîne au coeur des intrigues de la cour et de l’affaire des Poisons.

Dans les coulisses de Versailles et du théâtre du XVIIe siècle, ce roman captivant mêle avec finesse le jeu des ambitions et les manoeuvres de grandes dames fascinées par les pouvoirs occultes.

⇢ AVIS

8
NADEGE
★★★★☆ (4/5)

J’ai lu ce roman dans le cadre du challenge : ‘Un genre par mois’ auquel chaque plume participe. Durant le mois de mai, c’est le genre historique qui est à l’honneur. Un univers littéraire qui me plaît particulièrement, et avec lequel j’ai passé une nouvelle fois un bon moment livresque grâce à ‘La Revanche de Blanche’ signé Emmanuelle de Boysson.

C’est avant tout la couverture qui m’avait poussée à m’intéresser à ce roman. Un rideau de théâtre, un fond sombre… Une illustration mystérieuse qui m’a beaucoup plu ! Ensuite, l’annonce d’une histoire se situant à Versailles, dans la 4ème de couverture m’a convaincue de l’acheter. Depuis ma lecture de ‘Le Roi des Ombres’ d’Eve de Castro et mon visionnage de la série ‘Versailles’, je suis passionnée par ce pan de l’histoire. Louis XIV est une figure qui me fascine, par ses excès et son règne qui est sans pareil. Ce roman m’a servi ce que j’attendais et je ressors ravie et conquise de cette lecture.

Blanche de la Motte est une enfant qui sait ce qu’elle veut. Après avoir assisté à une pièce de Molière, elle sait qu’elle deviendra comédienne et qu’elle foulera les planches comme les grands acteurs de l’époque. Son talent attire le regard de Molière qui lui confiera des petits rôles dans chacune de ses pièces. Mais c’est finalement Racine qui lui permettra de faire éclater son talent. Ce dernier n’échappera pas à la Cour, ni à Louis XIV qui l’accueillera dans sa demeure, en tant que dame de compagnie de la Reine. Un rôle qui lui permettra de côtoyer de grands noms, telle que la Marquise de Montespan avec qui elle nouera une amitié très forte mais également toxique. Cependant, derrière cette facette de comédienne douée et de personne de confiance, Blanche cache son terrible désir de vengeance, afin de faire rétablir la vérité, à propos de sa mère.

Le gros point positif de ce roman pour moi est le travail de recherche que je suppose ou devine, et qui a été réalisé par l’auteure. Outre la fiction, ce sont de nombreux faits historiques qu’Emmanuelle de Boysson relate dans ‘La Revanche de Blanche’. Je pense notamment à l’affaire des poisons qui est un des points centraux de l’histoire. C’est un aspect que j’apprécie et que j’admire tout particulièrement, car j’aime quand la réalité se mêle à la fiction, au point que nous nous demandons parfois où est la frontière entre les deux. Ce travail mené en amont par l’auteure permet de donner un certain caractère à l’histoire qu’elle déroule devant nos yeux de lecteurs.

Ce travail nous permet de découvrir les coulisses de Versailles, comme jamais on n’aurait pu le faire avant. C’est un lieu que j’ai eu l’occasion de visiter une fois il y a plus de 2 ans et j’en garde encore un souvenir très fort. C’est un endroit riche d’histoire, qui nous en met encore plein les yeux aujourd’hui. Je n’ose imaginer comment il était à l’époque. C’est donc un plaisir d’y vivre à travers les personnages. Ce faste, ces richesses… dont je suis admirative, tout comme du travail qui a été mené pour faire de Versailles ce qu’il est aujourd’hui.

En effet, il ne serait pas ce qu’il est, sans les milliers d’hommes qui y ont travaillé, mais surtout sans l’homme qui en est à l’origine : Louis XIV. Je ne sais pourquoi ce personnage me fascine tant, mais j’ai adoré le côtoyer grâce à Blanche. Je ne valide aucunement ses pratiques, ses excès… Mais je suis touchée par cet homme, qui garde cette part d’enfant qu’il n’a pu vivre normalement. J’ai, de plus, apprécié la vision qu’en avait l’auteure. Blanche est quant à elle, un personnage féminin avec un caractère très fort, présentant un côté opportuniste, qui m’a plutôt déplu. C’est une des raisons qui ont fait que je ne me suis pas spécialement attachée à elle. Mais sa fascination et son amour pour le théâtre m’ont tout de même touchée. C’est un art que j’ai beaucoup apprécié découvrir ici. Et cette force de caractère que je viens de mentionner, lui permettra de passer au-dessus de certains pièges et autres mesquineries orchestrés par les mauvaises langues de la cour. La Marquise de Montespan est un personnage que l’on adore détester mais c’est surtout une personnalité des plus complexes comme j’aime. On pourrait dire que c’est la pire des garces que l’on pourrait côtoyer, mais j’ai beaucoup aimé cette part d’elle qui sait ce qu’elle veut. Même si je ne valide aucunement les pratiques qu’elle emploie pour y parvenir.

Nous faisons la connaissance de nombreux autres personnages, qui gravitent autour de Blanche, Louis et Athénaïs. Ninon, la tante de Blanche, qui est la sagesse incarnée. J’ai aimé sa liberté d’aimer, de vivre au grès de ses envies. Antoine, cet homme qui conserva cet amour pour Blanche, bien qu’elle l’ait rejeté à de nombreuses reprises. Charles que je soupçonnais de mauvaises intentions, mais qui aimera finalement Blanche d’un amour également sincère. Et j’en oublie certains, mais vous aurez le plaisir de les découvrir si vous souhaitez vous pencher sur ce roman.
Ces nombreuses personnalités furent cependant un frein pour moi également. Car entre les nombreux Monsieur, Madame… simplement nommés, il m’a été très difficile de m’y retrouver et de savoir qui j’avais véritablement en face de moi dans l’histoire.

Ce regard depuis les coulisses nous permet aussi de découvrir que la vie à la cour n’était pas aussi majestueuse et ne correspondait finalement pas à la vie de rêve que l’on pouvait avoir. Cette vie était au contraire, vécue par les pires vipères que l’on ne souhaiterait aucunement rencontrer durant notre vie. Les personnes y sont constamment sur des charbons ardents, menant un combat de tous les instants pour conserver leurs places. Ce n’est finalement pas une vie enviable.

Pour mentionner la plume et le style de l’auteure, je dirais que j’ai trouvé ces derniers très fluides et agréables, au point que les pages se tournaient presque d’elles-mêmes et que je dévorais le roman sans m’en rendre compte. C’est donc un livre qui se lit très facilement.

Dans son genre historique, ‘La Revanche de Blanche’ est un excellent roman. Et je pense me pencher sur les deux autres tomes qui composent cette saga. Je pense d’ailleurs, que ce second tome peut se lire indépendamment des autres, mais c’est un fait que je ne pourrais confirmer qu’après avoir vu les autres. J’ai en tout cas, passé un bon moment en lisant cette histoire et je la conseille à tous les amateurs du genre ! Ce roman vous permettra une plongée dans l’univers du théâtre mais également une immersion à l’époque de Louis XIV et de ses grandes ambitions pour Versailles, qui ne pourront que vous fasciner sous la plume d’Emmanuelle de Boysson.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon , Fnac (21,90€)
Poche — Amazon, Fnac (7,60€)

Laisser un commentaire