Mon cher stagiaire d’Anouk Laclos

banstagiaire

★★★★★ (5/5) — « Ce roman est de très bonne qualité et je pense qu’Anouk Laclos fait honneur à la littérature francophone dans le genre érotique. Un excellent livre qui n’a définitivement rien à envier à la littérature américaine si populaire chez nous. »

81JukZ31dRL

Une histoire d’amour à rebondissements ; un roman excitant et émouvant à la fois, dans la même veine que 50 nuances de Grey, en vachement mieux.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Mon cher stagiaire
Auteur : Anouk Laclos
Editeur : Calmann-Lévy
Genre : littérature française, romance, érotique
Parution : 01 juin 2016
Nombre de pages : 302

A voir aussi
+ découvrir d’autres livres de chez Calmann-Lévy

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Une pétillante quadra devenue veuve avant l’heure se voit confier les reines de l’empire de champagne Van Styn.

Un jeune étudiant américain à l’ambition débordante et au charme fou rêve d’y faire un stage.

Anouk laisse sa chance à Andrew dont la soif d’apprentissage va se révéler troublante…

Entre bulles de champagne et déplacements professionnels de rêve commence alors une initiation enivrante aux plaisirs à la française, mais jusqu’où Anouk osera-t-elle aller ?

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

J’ai reçu ce livre dans le cadre du Masse Critique organisé par Babelio. Je commence donc par remercier sincèrement l’équipe ainsi que les éditions Calmann-Lévy qui m’ont permis de découvrir ce roman avant sa sortie officielle le mois prochain. J’ai ainsi pu faire connaissance avec la plume d’une nouvelle auteure qui signe son premier livre. Un très bon début pour Anouk Laclos qui nous offre un roman érotique d’une qualité rare !

‘Mon cher stagiaire’ raconte l’histoire d’Anouk (oui, comme l’auteure, on peut se demander où s’arrête la part auto-biographique que met tout écrivain dans ses textes, et où commence ici l’aspect fictif, cela apporte une touche particulière que j’ai beaucoup appréciée), quadragénaire veuve depuis peu, qui se retrouve à la tête de la société familiale de son défunt mari. Malheureusement ladite famille ne la porte pas dans son coeur, et leurs tentatives de la faire tomber seront la base même du livre. Tout en faisant de son mieux pour ne pas voir son travail saboté, Anouk prend sous son aile le jeune américain, Andrew, et en fait son stagiaire. Mais lorsque le désir s’immisce dans leur relation professionnelle, tout prend une tournure différente.
Le lecteur navigue donc entre l’évolution très interessante de la relation d’Anouk et Andrew, les différents conflits entre les protagonistes, et l’avancée professionnelle de l’héroïne dans le monde savoureux du champagne et du luxe.

Ce livre présente des personnages variés qui ont un certain charme mais le point fort du roman repose selon moi dans la qualité du récit. En tant que lectrice confirmée de littérature érotique de tout type, je peux affirmer avec conviction que ‘Mon cher stagiaire’ est une excellente lecture qui se classe sans mal parmi mes préférées du genre. Nous vivons dans une époque où l’érotisme ‘made in USA’ (aussi appelé ‘romance contemporaine’) a une place conséquente chez nos libraires, et trop peu d’espace est consacré à nos auteurs francophones qui excellent pourtant dans ce genre littéraire. Je peux comprendre la fascination des jeunes femmes pour les paysages américains, les beaux et riches hommes d’affaires ou même les bad boys, et je saisis l’importance d’appuyer sur les livres qui se vendent le mieux, mais lorsque je lis un ouvrage comme celui-ci, qui a tant de points positifs, je ne peux que souhaiter que la littérature érotique, la vraie, soit plus mise en avant.

J’ai aimé de nombreuses choses dans ce roman, à commencer par le style d’écriture que j’ai trouvé vraiment sympathique. J’ai apprécié la plume d’Anouk Laclos qui a su mettre la juste dose de métaphores et autres figures de style. Vient ensuite l’aspect ‘voyage’ qui m’a totalement conquise. Autant j’ai adoré le fait que l’histoire se passe dans notre chère France, autant je me suis délectée des différents paysages que nous a présentés l’auteure. Elle nous fait parcourir de multiples lieux magiques. J’imagine qu’elle a voyagé elle-même ou s’est beaucoup renseignée, quoi qu’il en soit c’est très agréable de passer de la Turquie à l’Ecosse, tout en faisant un arrêt en Italie.

Pour revenir sur la qualité du récit, j’ai aimé la cohérence et crédibilité de la trame. Anouk Laclos ne nous nourrit pas d’un « électricité entre les deux protagonistes, sans même se toucher, dès le premier regard », non, elle nous amène son histoire correctement. Aussi, elle ne se contente pas de nous décrire des scènes érotiques sans fondement, juste histoire de, elle nous offre une véritable histoire qui a su me captiver. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai même eu le droit à des événements inattendus sur la fin !

En résumé, ce roman est de très bonne qualité et je suis particulièrement reconnaissante d’avoir pu le lire en avant-première (encore merci à Babelio et Calmann-Lévy). Je pense qu’Anouk Laclos fait honneur à la littérature francophone dans le genre érotique, et j’espère que ‘Mon cher stagiaire’ se fera une place sur vos étagères si vous êtes amateurs d’érotisme. Un excellent livre qui n’a définitivement rien à envier à la littérature américaine si populaire chez nous.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (15€)
Ebook — Fnac, Amazon (10,99€)

2 commentaires

    • J’espère que tu aimeras ! Tu me diras ^^ Ca me change de ce que je lis habituellement. Je connais le romancé de la littérature américaine, le hard des éditions Tabou, et même le côté ancien avec les Harlequins d’avant, mais du moderne de qualité, et en français, je ne connaissais pas encore, à part ‘Hôtel’ d’Emma Mars.

      Reply

Laisser un commentaire