Les clans Seekers, tome 2 : Voyageur d’Arwen Elys Dayton

lesclansseekeers2couv

★★★★★ (5/5) — « L’auteure, à l’aide de sa plume, m’a entraîné dans son aventure au rythme effréné avec une telle facilité que j’ai eu l’impression de voyager aux quatre coins du monde en compagnie de personnages charismatiques et touchants. »

seeker10

« Le passé est sans pitié. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Les clans Seekers, tome 2 : Voyageur
Auteur : Arwen Elys Dayton
Editeur : Robert Lafont
Genre : aventure, jeunesse
Parution : 21 avril 2016
Nombre de pages : 432

A voir aussi
+ en savoir plus sur Arwen Elys Dayton
+ découvrir d’autres livres de chez Editions Robert Lafont
+ chronique Les clans Seekers

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Quin Kincaid est une Seeker. Cet honneur est son héritage, une noble fonction transmise de génération en génération. Mais ce qu’elle a appris la nuit de sa promesse solennelle a changé son monde à tout jamais. Ce pour quoi elle a prêté serment n’est qu’une monstrueuse imposture : loin des idéaux chevaleresques, sa charge de Seeker la condamne à la barbarie. Son père s’avère être un tueur, son oncle un menteur, sa mère une victime collatérale. Et le garçon qu’elle a un jour aimé vit désormais pour se venger, de la famille de Quin en premier lieu. Quin n’est pourtant pas seule. Shinobu, son plus vieux compagnon, pourrait bien être l’unique personne à qui elle peut se fier. L’unique personne aussi désespérément en quête de réponses qu’elle.

Mais plus ils creusent dans le passé et plus le tableau s’assombrit. Il y est question de familles de Seekers ancestrales, disparues depuis longtemps, d’alliances troubles, et, pire encore, d’un plan funeste mis en branle il y a plusieurs générations, qui a le pouvoir de tous les détruire.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (5/5)

Alors que j’avais lu le premier tome il y a presque un an déjà et vu sa complexité, j’appréhendais de me lancer dans cette suite sans le relire. Heureusement l’auteure, à l’aide de sa plume, m’a entraîné dans son aventure avec une telle facilité que j’ai eu l’impression qu’aucune coupure n’avait eu lieu entre ses deux romans. J’ai par ailleurs réalisé cette lecture commune avec Laura dans le cadre de notre challenge Déstockage de PAL.

En effet le récit prend place quelques temps à la suite de son prédécesseur et nous retrouvons nos personnages favoris ébranlés par les vérités qui leurs avaient été faites. Les Seekers ne sont plus les êtres bons et justiciers du passé et son devenus de véritables machines à tuer afin d’assouvir leur soif de richesse et de pouvoir. Pourquoi et comment une telle déviance a pu avoir lieu alors que ce peuple était porté par des lois ancestrales louables et respectueuses ? C’est là tout l’intérêt de ce deuxième opus où le lecteur sera submergé dans une quête de savoir où bien des dangers et des vérités se dresseront devant notre multitude de héros aux caractères et aux convictions forts mais des plus touchants. Chacun se nourrira de son passé et de son héritage dans le but de déjouer le triste sort qui s’abat sur eux.

C’est ainsi que nous retrouvons nos trois personnages principaux transformés et encore plus matures que précédemment. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour ce trio reliant Quin, Shinobu et John. Devenus, à l’exception de John, de véritables Seekers, l’auteure nous les décrit comme des êtres inébranlables par la force qu’ils ont acquis, mais totalement blessés et meurtris au plus profond de leurs êtres en conséquences des choix réalisés dans le passé par leurs aïeux. Alors que je les avais déjà trouvés fortement travaillés, je les trouve ici beaucoup plus développés et profonds, ce qui les rend encore plus humains aux yeux du lecteur. Nous découvrirons avec douceur leurs pensées les plus intimes ainsi que l’essence même de leur entité qui les guide à chaque révélation qui nous est livrée.
Le lecteur suivra aussi les pas de Maud, cette jeune Effraie, qui guidera essentiellement le chemin que John devra suivre afin qu’à son tour, il puisse s’accomplir. Le lecteur fera aussi la connaissance de Nott, un tout nouveau personnage. Celui-ci est en réalité un Veilleur, et pour ne pas gâcher votre lecture je tairai son ambition au sein de ce récit mais c’est l’un des personnages qui a le plus retenu mon attention. Dés que j’ai croisé sa route, il m’a totalement intrigué et fortement touché.

En alliant autant de personnages, l’auteure découpe son récit en plusieurs points de vue comme elle l’avait fait par le passé. Ayant complètement oublié qu’elle avait opté pour ce procédé, j’ai totalement été surpris de le retrouver. Cependant j’aime toujours autant suivre la trace de plusieurs personnages ainsi que leurs points de vue respectifs. Cela donne un rythme véritablement effréné à l’œuvre d’Arwen Elys Dayton qui ne décélère à aucun moment. Jusqu’à la fin j’ai été totalement happé par cet univers alliant fantastique et celtique avec brio. Alors que j’avais été, par moments, perdu par le cadre assez flou du premier tome, cela n’a pas été le cas avec celui-ci. Sans nous en dévoiler davantage, elle parvient à créer quelques repères temporels, insinuant bien que son récit se passe dans le futur. Bien qu’il se dévoile encore plus vaste et riche, elle ne perd pas le fil de son discours et établit régulièrement plusieurs flashbacks, durant lesquels, le lecteur croisera le chemin de Catherine, la mère de John. J’ai vraiment apprécié découvrir ce que cachait ce personnage.
Plus j’en apprenais sur la perte de leurs clans, plus je voulais en découvrir davantage. De ce fait c’est un véritable page-turner aussi addictif que haletant qui nous est offert. La plume d’Arwen Elys Dayton n’est pas anodine à ce sentiment. Du fait de sa simplicité et de sa fluidité, je me suis laissé porter par ses mots me guidant aux quatre coins du monde, principalement en Écosse et au Japon tout en passant par la France et la Norvège et bien d’autres pays encore. Explorer ces nombreuses contrées, parfaitement décrites et détaillées, ainsi que ces nombreux lieux de pèlerinages était pour moi totalement exaltant. J’ai vraiment apprécié en découvrir davantage sur la mythologie complexe que nous conte l’auteure et j’ai littéralement voyagé au cours de ma lecture et je regrette que ce voyage se termine déjà avec, de surcroît, une fin terriblement ouverte. Il va falloir attendre longtemps avant de découvrir la suite de cette merveilleuse aventure.

Pour finir, ce deuxième tome est à l’image du premier, rempli de magie, porté par des personnages attachants et une plume encore plus captivante. Par conséquent, j’invite fortement les lecteurs n’ayant pas accroché au premier volet, du fait de son cadre quasi inexistant, à lui laisser une seconde chance et à se plonger corps et âme dans celui-ci qui, je trouve, se révèle être beaucoup plus structuré.

1
Ce livre entre dans le challenge Déstockage de PAL.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (18,90€)

12 commentaires

  1. Je n’ai pas osé lire ta chronique de peur de me faire spoiler car je n’ai pas encore acheté le premier tome mais cette saga me fait super envie! Il me tarde de la découvrir 🙂
    Je tenais aussi à dire que j’adore tes (vos) chroniques, très complètes et joliment faites !

    Reply
    • Je comprends, je fais comme toi aussi je lis d’abord le roman et vais ensuite lire les chroniques. N’hésite pas à me prévenir quand tu l’auras chroniquer à ton tour.
      Et nous te remercions pour tes jolis compliments.

      Reply
      • Non c’est pas par rapport à ça, c’est que comme tu parles du tome 2 j’ai peur de me faire spoiler le premier du coup ^^ c’est le soucis avec les sagas, d’ailleurs je trouve que faire des chroniques sur les suites c’est ce qu’il y a de plus dur! Je viendrais lire ta chronique quand j’aurais lu le tome 1 je pense 🙂 d’ailleurs je n’y avais pas pensé mais je vais lire ta chronique du premier tome du coup!

        Reply
        • Alors tu fais bien de ne pas lire, c’est vrai que c’est pas évident surtout quand la saga compte énormément de tome comme celle que j’ai chroniqué ‘Éternels’ mais je préfère procéder de cette manière quand même, à l’inverse Lulu, une autre membre de l’équipe, chronique la saga en une seule fois.

          Reply
  2. Ta chronique me donne presque envie de lire ce deuxième tome pour me changer d’avis, que j’avais très négatif après le premier tome.
    Peut-être me laisserais-je tenter 😉
    Merci à toi 🙂

    Reply
    • Ah je suis content, car vraiment même si ça suit le premier tome, celui-ci est beaucoup plus développer et structurer que le premier.
      J’espère que tu te laisseras tenter rapidement 😉
      Je t’en prie.

      Reply
  3. Je me rend compte que je ne suis même pas venu commenter ta chronique que j’ai pourtant lue dès la mienne postée !
    Comme tu as pu le voir, nous partageons le même avis sur ce second tome particulièrement bon (même au dessus du premier) et je ne regrette en aucun cas de m’être lancée dans cette saga pour après faire cette lecture commune avec toi sur le deuxième tome.
    Encore merci pour toutes tes impressions sur le moment, ça permet encore plus de comprendre l’histoire et cet univers très riche !

    Reply
    • Je suis bien d’accord avec toi, c’est bien rare mais ce roman est encore mieux que son prédécesseur.
      J’espère que nous aurons encore beaucoup d’autres lectures communes.

      Reply

Laisser un commentaire