Les loups de Mercy Falls de Maggie Stiefvater

LMF ban

★★★★★ (4,75/5) — « Ça a été pour moi une aventure à la fois douce et forte en émotions et en sentiments. Ces loups-garous d’un nouveau genre m’ont très vite embarquée avec eux, et la narration de quatre points de vue différents permet de très bien appréhender le tout. Comme d’habitude Maggie Stiefvater connaît très bien son affaire et nous emporte sans effort dans le monde qu’elle crée. »

LMF covers

« Il m’arrivait parfois de désirer simplement que mes silences restent silencieux, emplis de pensées, vides de mots. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Les loups de Mercy Falls
Auteur : Maggie Stiefvater
Editeur : livre de poche jeunesse
Genre : urban fantasy

Détails des volumes
T1 — Frisson (Shiver) 480 pages
Parution originale : 31 octobre 2009 | Parution française : 11 janvier 2012

T2 — Fièvre (Linger) 416 pages
Parution originale : 1er août 2010 | Parution française : 30 mai 2012

T3 — Fusion (Forever) 512 pages
Parution originale : 07 décembre 2011 | Parution française : 03 janvier 2013

A voir aussi
+ retrouvez Maggie Stiefvater sur Facebook, Twitter ainsi que sur son blog

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

T1 — Frisson

L’enfance de Grace a été marquée par l’attaque d’une meute de loups. L’un d’eux l’a sauvée et depuis, un lien étrange s’est établi entre la jeune fille et l’animal. Des années plus tard, la mort brutale d’un élève au lycée met la ville en émoi. Des chasseurs sont lancés, le loup de Grace est touché… Peu de temps après, Grace trouve sur le pas de sa porte un jeune homme blessé au regard étrangement familier.

T2 — Fièvre

Sam et Grace ne se quittent plus, mais leur avenir s’annonce fragile. Sam se débat avec son passé de loup qui lui colle à la peau. Grace, elle, se heurte a l’autorité de ses parents et souffre d’une étrange fièvre, qui pourrait bien mettre son amour, et sa vie, en péril. Survient alors Cole. Lui aussi doit affronter ses démons, et il menace encore plus l’équilibre précaire qui s’est instauré à Mercy Falls. Quant à Isabel, elle ne se pardonne pas la mort de son frère, mordu par les loups. Irrésistiblement attirée par Cole, elle sait pourtant que lui ne rêve que de rejoindre la meute.

T3 — Fusion

Par amour pour Grace, Sam a décidé de quitter la meute. De rester humain plus d’un été. Pour que leur amour continue de s’épanouir. Toujours. Mais Grace, qui a été mordue quand elle n’était qu’une enfant, est aujourd’hui devenue loup à son tour. Le destin n’aurait pu choisir pire moment pour la changer. Car alentour, une spectaculaire chasse est ouverte. La fureur des habitants de Mercy Falls s’est encore déchaînée et ne cessera qu’avec le dernier loup abattu.

⇢ AVIS

8
MARION
Note : ★★★★★ (4,75/5)

Lire cette trilogie m’a demandé beaucoup plus de temps que prévu : tout d’abord parce que mon emploi du temps ne m’a laissé que peu de temps pour lire, mais aussi -et je n’en ai pris conscience qu’à la lecture du troisième tome- parce qu’étrangement je rechignais à lire ‘trop vite’, comme pour rester encore un peu plus longtemps au contact de Sam, Grace et des loups de cette petite ville du Minnesota.
J’ai pris mon temps pour apprécier cette histoire, ces mots, et cette façon qu’a l’auteure de placer ici et là quelques détails anodins de la vie quotidienne qui font que tout le récit prend du relief, et finalement j’ai tellement savouré tout cela que j’ai bien failli être en retard pour compléter le défi du mois d’avril !

Maggie Stiefvater revisite ici le mythe des loups-garous, d’une façon très crédible et tout à fait novatrice : en effet, les loups habitant les bois jouxtant Mercy Falls ne se transforment pas à chaque pleine lune, mais bien chaque hiver, pour une période de plus en plus longue à mesure que le gène lupin gagne du terrain dans les veines des individus contaminés, jusqu’à ne plus pouvoir redevenir humains du tout.
Cette approche singulière est d’ailleurs plutôt la bienvenue, car elle renouvelle un peu les codes vus et revus du genre, tout en apportant des éléments inattendus et finalement, assez dangereux. Les loups sont loups, de vrais loups et non une espèce de créatures fantastiques et sanguinaires, et forcément cela engendre quelques problèmes de voisinage avec les humains.

Nous suivons donc ici l’histoire de Grace et de Sam, très intimement liée à celle de la meute voisinant avec la petite ville de Mercy Falls, Minnesota, à laquelle viennent se greffer Cole et Isabel à partir du second tome (Isabel, quoique déjà présente dans le premier tome, s’étoffe véritablement à partir du second livre). Toute la trilogie est typique du style Stiefvater, du moins pour ce que j’en ai lu pour le moment : l’histoire, racontée alternativement du point de vue des quatre héros, est prenante même si l’action au sens pur du terme n’est pas forcément présente, la romance est émouvante, et l’intrigue est délicatement distillée tout au long des deux premiers tomes, un long crescendo qui trouve son apogée à quelques pages seulement de la fin du dernier tome.

Une fois encore, j’ai été charmée par la plume simple et contemplative de Maggie Stiefvater, et pour avoir lu la trilogie une partie en anglais et une partie en français, je dois tirer un grand coup de chapeau à Camille Croqueloup, la traductrice. Elle a su parfaitement retranscrire l’univers, les émotions, le style si particulier et si prenant que l’on retrouve dans l’œuvre originale, et toute l’ambiance propre aux livres de Maggie Stiefvater. Je ne sais pas si c’est parce que, comme à moi, le style de l’auteure lui correspond bien, mais il est certain qu’elle a très bien réussi à s’y adapter, et y rester fidèle.
De plus, j’aimerai le souligner car c’est un fait assez rare pour qu’on le mette en évidence, Camille Croqueloup est parvenue à placer -et donc m’apprendre- deux mots de la langue française que je n’avais jusque là jamais croisés et que j’ai été ravie de découvrir ! (Achopper et billevesée, pour ne pas les citer).

La lecture de cette trilogie a donc été pour moi une aventure à la fois douce et forte en émotions et en sentiments. Ces loups-garous d’un nouveau genre m’ont très vite embarquée avec eux, et la narration de quatre points de vue différents permet de très bien appréhender le tout. Comme d’habitude Maggie Stiefvater connaît très bien son affaire et nous emporte sans effort dans le monde qu’elle crée.
C’est donc sans attendre que je vais me plonger dans le spin off de cette histoire, ‘Le loup de L.A.’, afin de retrouver Cole et Isabel et de découvrir ce que l’auteure leur a réservé !

⇢ ACHETER

T1 — Frisson
Ebook — Amazon (7,99€)
Poche — Amazon (7,90€)

T2 — Fièvre
Ebook — Amazon(7,99€)
Poche — Amazon(è,90€)

T3 — Fusion
Ebook — Amazon (7,99€)
Poche — Amazon (7,90€)

Laisser un commentaire