Sunshine, tome 1 de Paige McKenzie

★★★★★ (4,5/5) — « J’ai véritablement été transporté par ce récit grâce à des lieux et à des personnages intrigants et uniques que j’ai aimés découvrir au fil des pages. L’auteure nous livre un univers bien plus complexe qu’une simple histoire de fantômes. »

logo_310465-500x798 (1)

« Croyez moi, ces esprits vont vous hanter vous aussi. J’étais crispé sur mon siège dès la première page. » — R. L. Stine, auteur de Chaire de Poule

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Sunshine – Episode 1
Auteur : Paige McKenzie
Editeur : Editions Hachette
Collection : Black Moon
Genre : jeunesse, horreur
Parution : 10 février 2016
Nombre de pages : 304

A voir aussi
+ en savoir plus Paige McKenzie (site en anglais)
+ découvrir d’autres romans de chez Black Moon

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Peu après son seizième anniversaire, Sunshine déménage avec sa mère à Ridgemont, dans l’Etat de Washington. Pour elle rien n’est plus effrayant que cette ville, pleine de brouillard sous un ciel gris, même en été. Rien… Sauf peut-être leur nouvelle maison.
Il y fait froid, et il s’y passe des choses franchement bizarres. Sunshine ne croyait pas aux fantômes. Jusqu’à maintenant.

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★★ (4,5/5)

Étant un grand amateur de frissons, j’aime aussi bien visionner des films d’horreur que lire des histoires effrayantes. C’est pourquoi je suis un admirateur de Stephen King qui excelle dans ce genre littéraire et c’est plein d’attentes que je me suis plongé dans ce roman jeunesse promettant bien des fantômes et quelques sueurs froides.
Heureusement, l’auteure tient ses promesses et j’ai vraiment été happé par ce roman et son univers touchant et envoûtant. Tout au long de ma lecture, je me suis imaginé un véritable film alliant angoisse, frayeur et légèreté, et j’ai souvent eu l’impression de graviter dans l’univers du film d’animation ‘Coraline‘ que j’apprécie regarder.

Dès la première page, ma curiosité a été piqué au vif à l’aide d’un court chapitre introductif, dont le narrateur, inconnu, nous dévoile déjà quelques détails sur notre héroïne Sunshine et son destin encore méconnu par cette dernière.
En effet nous découvrons notre héroïne soufflant ses seize bougies en compagnie de sa mère et sa meilleure amie, seuls proches de Sunshine avant leur déménagement à l’autre bout de l’Etat où elle demeure. Pour des raisons professionnelles, Sunshine suivra sa mère dans une nouvelle ville à l’atmosphère glaciale et brumeuse afin d’élire domicile dans une nouvelle maison où planent de véritables esprits. A aucun moment je ne me suis ennuyé lors de ma lecture et lorsque je devais fermer ce roman, je n’arrêtais pas d’y penser et de me demander où l’auteure allait m’emmener. J’ai véritablement été transporté par ce récit grâce à des lieux et à des personnages intrigants et uniques que j’ai aimés découvrir au fil des pages.

Sunshine est un personnage totalement atypique et unique par rapport à mes lectures précédentes. En effet l’auteure ne nous décrit pas une adolescente commune aux autres, à la pointe de la mode et à la beauté renversante mais plutôt une jeune fille quelque peu fragile, perdue et mise à l’écart des autres du fait de son goût prononcé pour le vintage et de son ‘insociabilité’. J’ai vraiment apprécié cette différence qui apporte une dimension réelle à ce personnage et déclenche une vraie empathie à son égard. De plus, sa différence sera encore plus accentuée quand elle comprendra qu’elle peut, involontairement, ressentir et communiquer avec les esprits. Nous découvrons en même temps que celle-ci cette capacité et, comme elle, je me suis demandé si ce que je lisais était bien réel ou si cela ne sortait pas simplement de son imagination.
Au cours de sa nouvelle vie, Sunshine fera la connaissance de Nolan et sera rapidement attirée par ce qu’il dégage. Je vous arrête dès maintenant, ne vous attendez pas à une nouvelle romance car ce n’est pas ce dont il s’agit dans ce roman. C’est bien plus complexe que ça. Ensemble ils découvriront la véritable nature de Sunshine et pourquoi une telle alchimie a eu lieu entre eux deux. Même si je n’ai pas autant apprécié ce personnage que Sunshine à cause de sa linéarité, je l’ai trouvé quand même attachant et l’histoire qu’il cache derrière son apparence est traitée de manière touchante par l’auteure. A l’aide de simples mots, elle aborde un sujet, que je ne peux dévoiler, qui touche ou touchera inévitablement chaque individu au cours de sa vie.

Étrangement, avec ce roman l’auteure parvient à donner vie à la nouvelle demeure de notre héroïne, comme si elle était un ‘personnage’ à part entière, donnant plus d’une fois au lecteur la chaire de poule. C’est vraiment rare lorsque je m’attache à un lieu important du scénario, mais c’est ce qui m’est arrivé avec celui-ci. De part son histoire passée et ce que l’on vivra entre ces murs, j’ai eu l’impression d’être, moi aussi, lié à ce lieu.
D’ailleurs cette simple maison est à l’image de l’univers créé par l’auteure. Celui-ci se démarque véritablement par son atmosphère angoissant et lugubre à la fois. Même si quelques fois cela m’a semblé un peu stéréotypé, j’ai vraiment apprécié y graviter en compagnie de nos héros et le découvrir à mon tour.

Il faut avouer que la plume et le style de l’auteure y sont pour quelque chose. Ils sont tous deux d’une extrême fluidité et sans savoir pourquoi, une fois plongé dans ce roman il m’était impossible d’en sortir tant que je ne l’avais pas terminé. Malgré le côté ‘jeunesse’ de son récit et à l’aide de descriptions précises, Paige McKenzie démontre un véritable talent pour les scènes surnaturelles qui m’ont souvent donné l’impression d’être réelles. Même si je n’ai jamais eu peur à proprement parlé, j’ai quand même retenu mon souffle plusieurs fois pendant ma lecture. L’auteure maîtrise également bien le suspens et nous livre les réponses à nos questions au compte-gouttes, ce qui permet de maintenir notre curiosité et notre éveil jusqu’à la fin. De plus, cette dernière crée un univers bien plus complexe qu’une simple histoire de fantômes et promet de grandes choses quant à l’avenir de sa saga dont j’ai déjà hâte de découvrir la suite qui, j’espère, se révélera aussi angoissante et captivante que ce premier tome.

Avec ce roman je pensais lire une énième histoire de maison hantée et de fantômes sauf qu’il n’en est rien. À l’aide de sa plume et de ses personnages, l’auteure crée un véritable univers effrayant et captivant, tenant en haleine le lecteur jusqu’à la dernière page qui, une fois tournée, laisse un terrible sentiment de frustration en attendant de plonger dans la suite des aventures de nos héros.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (15€)

2 commentaires

Répondre à Steven Annuler la réponse.