Une place à prendre de J.K. Rowling

Une_place_a_prendre_une

★★★★★ (4,5/5) — « J.K. Rowling a réussi à rendre cette histoire et ses personnages intéressants, au point que j’ai eu envie à chaque fois de me replonger dans le roman et de savoir ce que les familles me réservaient. »

Une_place_a_prendre_cover

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre original : The Casual Vacancy
Titre français : Une place à prendre
Auteur : J.K. Rowling
Editeur : Grasset
Genre : contemporain, drame, littérature étrangère
Parution originale : 27 septembre 2012
Parution française : 28 septembre 2012
Nombre de pages : 680

A voir aussi
+ en savoir plus sur J.K. Rowling (site disponible en français)
+ découvrir d’autres livres de chez Grasset

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable.

Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.

⇢ AVIS

8
NADEGE
★★★★★ (4,5/5)

Comme les autres plumes et beaucoup de lecteurs, je suis une grande admiratrice de J.K. Rowling. C’est une auteure qui m’a fait rêver avec sa saga ‘Harry Potter’. 7 romans que j’ai lus et relus à n’en plus finir. Je ne m’en lasse tout simplement pas. Mais même si cette saga a une place toute particulière dans mon coeur de lectrice, je suis vraiment heureuse que l’auteure nous propose un nouveau roman, qui soit dans un univers totalement différent. Ainsi, j’étais vraiment très curieuse de lire ‘Une place à prendre’, bien que les critiques ne soient pas toujours des plus positives.

Avant d’écrire un avis plus complet, je peux dire que mes premières impressions après cette lecture étaient positives. J’ai passé un très bon moment, pendant près de 680 pages. Un gros pavé, qui n’a présenté aucune longueur pour moi. Mais revenons point par point sur ‘Une place à prendre’, qui est donc le premier roman pour adultes de J.K. Rowling.

Tout d’abord, parlons de l’histoire. On fait la connaissance de Barry Fairbrother, un homme dont on sait peu de choses puisqu’il décède quelques pages plus tard. Sa mort est le point central de l’histoire. L’auteure fait un état des lieux des réactions des autres personnes habitant la petite bourgade de Pragford : la peine, la rancoeur… On fait face à toutes les réactions possibles. Viennent ensuite les pensées pour l’après. Car Barry Fairbrother faisait partie du conseil. Qui donc prendra sa place ? C’est la question qui demeure jusqu’à la fin du roman.

Autant vous avertir tout de suite, ne vous attendez à aucun rebondissement notable dans ‘Une place à prendre’. C’est au contraire, un récit de la vie quotidienne de Pragford et de ses habitants. Une histoire donc simple, voir plate, sans évènements bouleversants. Mais cela ne m’a pas dérangée. Car je me suis beaucoup amusée à découvrir le fond de la pensée des personnages. C’est étonnant comme les langues se délient, une fois qu’une personne décède. J’ai été également amusée par le côté un peu ‘cliché’ de l’histoire. Un village qui semble presque idyllique, mais avec ses tares camouflées dans les petites maisons, qui semblent propres de l’extérieur. Mais aussi avec ses petites commères, ses personnes qui se croient loin de tout problème. Et pourtant…

Les personnages font la richesse du roman. Car on a affaire à une belle panoplie de personnalités : la famille Mollison, la plus ancienne de Pragford, les plus fervents défenseurs du village. Avec leur fils Miles (un peu fils-fils à maman) et leur belle-fille Samantha (qui déteste sa vie là-bas). La famille Price qui cache un lourd secret concernant le père. La famille Parminder, des étrangers qui ont réussi à s’intégrer. La famille Wall, qui semble également idyllique de l’extérieur, mais pas de l’intérieur…
Même si je me suis intéressée aux personnages, je n’ai pas été spécialement touchée par l’un d’eux. Ils présentaient tous une personnalité très éloignée de la mienne, je n’ai pas donc été spécialement attachée à l’un ou l’autre. Mais encore une fois, cela ne m’a pas dérangée. Car la vie de chacun était suffisante pour éveiller mon intérêt.

J’étais cependant ravie de voir que certains d’entre eux connaissent une certaine évolution. C’est notamment le cas de Samantha, que l’on découvre remplie de rancoeur, et que l’on quitte plus sage et sereine.

Autre élément que j’ai apprécié dans ce roman, ce sont les débuts de chapitres illustrés par des extraits de l’ ‘Administration des conseils locaux’. L’auteure reste dans le thème de son histoire et nous replonge dans l’ambiance à chaque chapitre.
La division en jour était également plutôt sympa, par rapport à la mort de Barry Fairbrother.

Finalement, on peut voir dans cette histoire, une belle critique des petits villages ‘british’, bourgeois, où les habitants se croient meilleurs que ceux des grandes villes, alors qu’ils ont également leurs ‘défauts’ (pour le dire gentiment et sans mentionner la famille concernée : harcèlement à l’école, violence conjugale et j’en passe).

La fin m’a quant à elle très surprise. Je ne m’attendais pas à une telle conclusion. J’ai d’ailleurs eu un peu l’impression que l’on s’est arrêté avant la vraie fin. C’est le seul élément qui m’a déçue.

Pour conclure, ‘Une place à prendre’ est un roman que j’ai apprécié, et avec lequel j’ai passé un bon moment. Cela faisait cependant longtemps que je n’avais pas lu un tel pavé, mais malgré l’absence de rebondissements, je ne me suis pas du tout ennuyée. J.K. Rowling a réussi à rendre cette histoire et ses personnages intéressants, au point que j’ai eu envie à chaque fois de me replonger dans le roman et de savoir ce que les familles me réservaient.

⇢ ACHETER

Broché — Amazon , Fnac (24€)
Poche — Amazon (8,60€), Fnac (9,65€)

8 commentaires

    • Oui, c’est vrai. Des personnes ont adoré et d’autres ont détesté. C’est un roman dont il faut se faire son propre avis ! 😉
      J’espère qu’il te plaira si tu le sors de ta PAL du coup ! 😉

      Reply
  1. J’ai ce livre depuis sa sortie dans ma PAL et j’avoue que je n’ai jamais eu le « courage » de me lancer dedans parce qu’avouons-le, c’est quand même un gros pavé… Et en même temps, ton avis me fait dire qu’il faudrait vraiment que je me lance !

    Reply
    • C’est vrai que le nombre de pages (autant le dire, transporter ce genre de brique, n’est pas des plus pratiques ^-^) peut être décourageant, mais je t’encourage à le découvrir, car c’est vraiment un très chouette bouquin ! 🙂 Après, il ne peut pas plaire à tout le monde, car le style est très différent par rapport à Harry Potter, mais c’est surtout une histoire assez banale et pas spécialement palpitante non plus ! Mais si tu aimes les histoires simples, avec son lot de personnages qui sont quand même intéressants à leur manière, ce roman devrait te plaire aussi ! 😉
      Si tu viens à le sortir de ta PAL, je serai ravie de lire ton avis ensuite, en tout cas !

      Reply
  2. Coucou
    Ce roman avait été une vraie claque pour moi ^^ J’ai toujours adoré JK Rowling (rapport à Harry Potter et tout ça tout ça ^^) mais ce roman avait été juste une perle à lire en fait même si cela n’avait rien à voir avec HP, j’avais adoré me plonger dans l’univers de Pagford qui dépeint la nature humaine de façon pas tellement sympathique ^^
    En tout cas, ce roman je l’ai adoré 🙂

    Reply
    • C’est vrai que c’est totalement différent de l’univers d’Harry Potter, mais c’est ça que j’ai surtout apprécié ! Car J.K. Rowling nous ‘prouve’ qu’elle sait écrire autre chose ! 🙂 Ce roman est très réussi et je le conseille vivement ! Comme toi, j’ai adoré la manière dont l’auteure fait une critique de la société ! C’est fait de manière très délicate, ce qui est d’autant plus génial ! 🙂

      Reply

Laisser un commentaire