Le Cercle de Sang de Jérôme Delafosse

Cercle_de_sang_une

★★★★★ (4,5/5) — « Ce roman est pour moi très réussi et je tire mon chapeau à l’auteur qui nous offre un premier récit explosif ! L’intrigue est très bien ficelée et nous tient en haleine du début à la fin. J’ai passé un excellent moment et je ne peux que conseiller cette lecture à tous les amateurs du genre ! »

Cercle_de_sang_cover

« (…) un premier roman propice à donner le frisson. » – Delphine Peras (Lire)

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Le Cercle de Sang
Auteur : Jérôme Delafosse
Editeurs : Robert Laffont & Pocket
Genre : littérature française, thriller
Parution : 26 avril 2007 (première parution par Robert Laffont le 12 janvier 2006)
Nombre de pages : 441

A voir aussi
+ découvrir d’autres livres de chez Robert Laffont & Pocket

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Hôpital d’Hemmerfest, Norvège. Nathan Falh, membre d’une expédition polaire, sort du coma après un accident de plongée. Il ne sait plus qui il est. Personne ne le réclame. Pourtant, il se sent traqué…
Bibliothèque Malatestiana, Cesena, Italie. Un spécialiste des textes anciens décrypte un manuscrit malouin du XVIIe siècle, qui révèle page après page une terrible malédiction qui traverse le temps… jusqu’à aujourd’hui.

Seul Nathan détient les clés de ce mystérieux écrit et peut empêcher la folie meurtrière de se déchaîner. Mais pour cela, il doit recouvrer rapidement la mémoire. Et il joue contre le temps, car le Cercle de sang s’apprête à frapper…

⇢ AVIS

8
NADEGE
★★★★★ (4,5/5)

J’ai trouvé ce roman en brocante, en même temps que ‘Psycho’ que j’ai lu juste avant celui-ci. Cette semaine était donc consacrée à la découverte et cette seconde lecture fut encore une fois plus que concluante.

Pour ce premier roman, Jérôme Delafosse nous plonge dans une histoire haletante et palpitante, teintée de surnaturel.
Dès son réveil dans un hôpital norvégien, Nathan Falh est engagé dans une course contre la montre à la recherche de ses souvenirs, qu’il a perdus suite à une expédition dans le Nord, à bord du Pole Explorer. Mais Nathan n’est pas seul et est talonné par des personnes semblant vouloir sa mort, mais il en ignore la raison. Et à sa quête s’ajoute un autre mystère, celui du Livre d’Elias, dont il en a confié la traduction à un grand spécialiste, Ashley Woods. Celui-ci sera son seul allié dans cette course face à son destin.

Le gros point fort de ce roman est le rythme adopté par l’auteur. Nous faisons la connaissance de Nathan dès son réveil et sa quête de vérité démarre dès ce moment. De voyages (Norvège, Italie, Egypte….) en vérités, Jérôme Delafosse ne nous laisse aucun répit. Et j’ai vraiment adoré ça ! J’ai tourné les pages à une vitesse hallucinante tant j’ai été happée par l’histoire. Les rebondissements sont nombreux, voir un peu trop peut-être. Je n’aurais pas dit non à des temps-morts, le temps d’assimiler les éléments de l’histoire.

Ensuite, j’ai beaucoup aimé la dimension un peu mystique abordée dans le roman, avec le Livre d’Elias notamment. Tout un mystère entoure cet ouvrage, qui dénonce des pratiques médicales d’il y a plusieurs siècles. Des pratiques que Nathan rencontre à nouveau lors de son enquête pour découvrir son identité. Son lien avec cette histoire n’est pas du tout celui auquel je m’attendais, ce fut donc un retournement de situation comme j’aime dans les thrillers. Le dénouement final est explosif et l’auteur aura réussi habilement à nous y amener tout en laissant planer le mystère jusqu’au bout.

Suite à son amnésie, on sait très peu de choses de Nathan. On fait juste face à un personnage, d’une très grande force physique, aux techniques de combat incroyables. J’ai été touchée par sa volonté de savoir qui il est réellement, mais je ne me suis pas spécialement attachée à lui non plus. Mais cela ne m’a pas dérangée.
Par contre, un petit reproche que je pourrais faire à ce personnage, c’est son côté ‘j’arrive à me sauver de toutes les situations’. J’ai trouvé que les combats n’étaient pas toujours très crédibles, bien que Nathan semble plus que doué dans ce domaine !
Ashley Woods est, quant à lui, un partenaire de confiance ! J’ai beaucoup apprécié sa personnalité, très british ! Son savoir est incroyable !
Rhoda, est une femme humanitaire que Nathan a rencontrée dans son passé, dont je me suis beaucoup méfiée. Elle joue un rôle très important pour le final de l’histoire. Mais comme pour Nathan, je n’ai pas vraiment eu d’attaches avec elle.

En ce qui concerne la plume de l’auteur, elle est très agréable. J’ai, de plus, vraiment eu l’impression d’un vrai travail de recherche en ce qui concerne l’histoire, et tout ce qui touche aux croyances chrétiennes, mais aussi égyptiennes et des peuples d’Afrique. Ce fut vraiment dépaysant, et le style de Jérôme Delafosse y est pour beaucoup également !

Ce roman est pour moi très réussi et je tire mon chapeau à l’auteur qui nous offre un premier récit explosif ! L’intrigue est très bien ficelée et nous tient en haleine du début à la fin. Je n’ai pas vu le temps passer durant ma lecture ! Le style du roman est très fluide, et très agréable également ! J’ai passé un excellent moment et je ne peux que conseiller cette lecture, à tous les amateurs du genre !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon , Fnac (20,50€)
Poche — Amazon, Fnac (d’occasion)

Laisser un commentaire