November 9 de Colleen Hoover

★★★★★ (5/5) — « C’est un livre à couper le souffle que j’ai dévoré en un rien de temps. Il est, comme tous les romans de cette auteure que j’ai lus pour le moment, bourré d’émotions intenses et animé par des personnages terriblement attractifs auxquels on ne peut que s’attacher. »

8182bkEoHZL

« November 9 est encore un roman à couper le souffle, par Colleen Hoover, qui est plein de moments à faire rougir, bouillants et tristes. J’ai aimé chaque page et respiré à chaque beau mot. » — Anna Todd

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : November 9
Auteur : Colleen Hoover
Editeur : Atria Books
Genre : littérature étrangère, romance contemporaine, new adult, drame
Parution : 10 novembre 2015
Nombre de pages : 320

A voir aussi
+ en savoir plus sur Colleen Hoover (site en anglais)

Ce livre n’est pour le moment disponible qu’en version originale (en anglais).

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Fallon rencontre Ben, un romancier en devenir, le jour de son déménagement. Leur attirance prématurée les conduit à passer le dernier jour de Fallon ensemble à Los Angeles, et sa vie riche en événements devient l’inspiration créative que Ben avait toujours recherchée pour son roman. Au fil du temps et au milieu des différentes relations et angoisses de leurs propres vies séparées, ils continuent à se rencontrer à la même date chaque année. Jusqu’au jour où Fallon ne sait plus si Ben lui a dit la vérité ou a fabriqué une réalité parfaite pour le bien de son ultime rebondissement.
Est-ce que la relation de Ben avec Fallon – et son roman par la même occasion – peut être considérée comme étant une histoire d’amour si elle se termine avec un coeur brisé ?

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

Je me demande si je serai un jour déçue par un livre écrit de la plume de Colleen Hoover. Peut-être avec ses tous premiers romans ? Je n’en sais rien mais il est certain que ‘November 9’ n’est pas une déception, au contraire c’est encore un livre à couper le souffle que j’ai dévoré en un rien de temps. Il est, comme tous les romans de cette auteure que j’ai lus pour le moment, bourré d’émotions intenses et animé par des personnages terriblement attractifs auxquels on ne peut que s’attacher.

« Tu ne peux pas encore partir. Je n’ai pas fini de tomber amoureux de toi. » — Ben

Suis-je la seule à tomber amoureuse de Ben avec cette simple phrase ? Mais ça irait si c’était la seule, le problème c’est que c’est un personnage follement attirant qui a fait chavirer mon coeur. Il est l’un des deux protagonistes, l’écrivain en devenir, et également un des deux narrateurs puisqu’il partage la narration du récit avec Fallon. C’est un personnage masculin comme je les aime : charmant, amusant, qui en a dans la tête et dans le coeur, mais pas sans défauts. Il est imparfait et j’adore ça. Et bien entendu, il cache ses secrets qui font d’ailleurs de lui un homme plutôt torturé même si le lecteur n’en prend réellement conscience que plus tard dans le récit. Sa sensibilité est cependant visible dès le début mais c’est son côté charmeur et son humour qui sont surtout mis en avant au début et qui m’ont conquise. Je pourrais citer toute la première partie du livre pour appuyer mon avis mais je vais m’abstenir, je vous laisse découvrir par vous-même.
Il y a ensuite Fallon, ancienne actrice qui a été prise dans un incendie et garde les marques de cette accident sur tout un côté de son visage et du haut de son corps. Elle a perdu confiance en elle depuis ce tragique événement et entretient une relation délicate avec son père qu’elle tient en grande partie pour responsable de ce qui lui est arrivé. En dépit de ce passé douloureux et de ce manque de confiance en elle, elle a du caractère et une certaine force d’esprit. Elle sait faire preuve de répartie et se donne à fond pour faire quelque chose de plaisant de sa vie. Ce n’est pas une faible femme et c’est toujours agréable d’avoir des personnages féminins comme ça.

D’autres personnages sont présents dans l’histoire mais il n’est pas nécessaire que je les mentionne tous. Ceci étant dit j’ai été ravie de retrouver Tate et Miles qui sont les protagonistes du roman ‘Ugly Love‘ que j’ai lu le mois dernier. J’ai été vraiment surprise mais j’ai adoré l’idée et j’ai été enchantée de les revoir. Il s’avère que Ian est le meilleur ami de Miles mais aussi le grand-frère de Ben. Si vous n’avez pas lu ‘Ugly Love’ je vous conseille de le faire avant d’attaquer ‘November 9’ car certaines informations vous seront dévoilées ici à leur sujet.

Pour ce qui est de l’histoire, je l’ai trouvée originale. J’ai beaucoup aimé l’idée d’une rencontre une fois par an à la même date, et d’écrire un livre (dans un livre) tiré de ces rencontres. Au début j’ai eu très peur car je pensais qu’on allait devoir lire leur vie séparément et que j’allais profondément m’ennuyer, mais l’auteure se concentre sur les journées qu’ils passent ensemble et arrive à en faire une histoire incroyable qui tient la route, comme s’il n’y avait pas un an qui sépare chaque partie.
Autre élément de l’histoire qui m’a totalement charmée, c’est ce jeu entre livre et réalité. Les deux personnages passent leur temps à comparer la réalité avec ce qu’on peut lire dans les romans d’amour et même si je suis la première à trouver niais et cliché qu’un personnage sorte « L’amour dans la vraie vie n’est pas comme dans les livres » (« Tu es un personnage fictif, de quoi tu parles ? » ai-je envie de lui répondre à chaque fois…) ici ça a été parfaitement exploité et j’ai beaucoup aimé.

Je dois mentionner encore et toujours (tant pis si je me répète) la puissance émotionnelle des romans de Colleen Hoover. Mais ‘November 9’ est à un tout autre niveau, c’était vraiment intense. Je suis passée par une multitude d’émotions variées et j’ai été prise moi aussi dans le tourbillon qui a emporté les personnages de ce livre. De nombreux rebondissements parsèment ce roman et comme toujours l’auteure m’a menée par le bout du nez, je ne me suis pas doutée de grand chose et c’est ce qui a rendu ma lecture encore plus plaisante. Les romances de Colleen Hoover ne sont jamais de simples histoires d’amour et il est certain que ce sont ses livres que je recommanderais à une personne qui veut de l’amour, du vrai.

Je suis vraiment fan de cette auteure et de sa capacité à créer des histoires puissantes sur le plan émotionnel mais aussi crédibles, addictives et avec cette touche d’humour qui me séduit chaque fois. Elle a un style bien à elle et sait toujours trouver un élément unique qui rendra ses livres inoubliables et les fera sortir du lot. On retrouve plusieurs points similaires entre ses différents livres, notamment dans l’aspect dramatique du passé de ses protagonistes, mais je trouve que c’est sa touche personnelle et qu’elle la maitrise bien. De tous les livres que j’ai lus d’elle, c’est celui-ci qui est le plus ‘dramatique’ (j’aime autant prévenir ceux qui n’aiment pas trop ça) mais je maintiens que l’auteure a su tourner les choses correctement et que ça n’en est pas lourd pour autant.

Je termine avec une citation qui m’a séduite : « La jeunesse et la beauté se fanent. Pas la décence humaine. » juste parce qu’elle est jolie et profonde. Et bien entendu je vous invite très vivement à lire ce livre. J’ignore quand il sortira en France mais je suis certaine qu’il y aura une version française un jour. Et quand ça arrivera, jetez-vous dessus !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (10,70€)
Ebook — Amazon (9,63€)

8 commentaires

  1. Quand j’ai fini ce livre il m’a fallu quelques temps pour m’en sortir, quelle histoire contente que ce livre t’ait plus.Si tu fais d’autres lectures en anglais n’hésite pas à me contacter j’adore lire en anglais!

    Reply
    • Je ne lis presque qu’en anglais du coup on pourra sûrement faire une lecture commune un jour si ça te tente ** Cet été il y a un nouveau Colleen Hoover qui sortira, on pourra peut-être le lire ensemble si tu veux ?

      Reply
    • J’espère que tu aimeras ! Ce n’est pas le meilleur (je viens de finir ‘Maybe Someday’ et j’aurais tendance à dire que c’est celui que je préfère ahah) mais il est génial comme tous les autres. J’espère vraiment que tu seras aussi sensible à la plume de Colleen Hoover que je le suis ^^

      Reply
  2. Encore un livre de qualité écrit par Colleen Hoover !
    Personnellement, je suis tombée amoureuse de Ben quand il a dit « We don’t get to choose our parents, and parents don’t get to choose their children. But we get to choose how hard we’re willing to work in order to make the best of what we’re given.’
    Bon, elle est un peu longue et c’est vers la fin mais *pfiou* !

    Ce que j’adore aussi dans les livres de Colleen Hoover c’est que les filles ne sont pas nunuches et les mecs ne sont pas parfaits. On n’est pas dans un Disney et j’adore être emportée par la vague d’émotions ressentie par les personnages, leurs passés torturés, leurs présents sens dessus-dessous et leurs futurs indécis ! Sans oublier toutes les références musicales *o*

    Quand j’ai lu Ugly Love, je voulais en savoir plus sur Ian parce qu’il avait l’air d’être un personnage intéressant et ici dans November 9, on en apprend plus à travers Ben mais ce n’est toujours pas suffisant… je veux un livre avec Ian en protagoniste T____T.

    Contrairement à toi, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur leur vie en dehors du 9 novembre. L’histoire reste fluide et on a l’impression de ne pas les avoir quitté depuis l’année précédente mais quand j’y réfléchis, je me rends compte que je ne connais pratiquement rien de leur vie de tous les jours, ça m’a un peu manqué.
    C’est d’ailleurs peut-être à cause de ça que je ne considère pas ce livre comme le plus dramatique et intense de C.H.
    J’ai dévoré le premier 9 novembre et le dernier, c’était super intense pour l’un et déchirant pour l’autre mais entre les deux, j’ai trouvé qu’il y avait une petite baisse de régime et que c’était prévisible. Mais ça ne m’a pas empêché de le finir en une journée et d’enchaîner avec un autre de ces bouquins XD.

    *désolé pour le pavé*

    Reply
    • C’est ça, elle donne énormément de saveur à ses personnages, masculins ET féminins **

      Non mais Kel et Caulder avant, Ian plus tard xD

      Le principal c’est que tu aies aimé hehe. Je trouve qu’on sent l’amélioration de l’auteure entre ses premiers livres et ses derniers. Tu vas lire lequel maintenant ? Je veux ton avis sur ‘Confess’ **

      Reply
      • Kel et Caulder d’abord, je suis entièrement d’accord ! Et Ian après parce que génial comme il est, il lui faut une copine ! ><

        Ba justement j'ai commencé 'Confess' ^^

        Reply
        • Moi j’ai pas accroché plus que ça à Ian. Enfin il me plaît, là n’est pas le soucis, mais il m’a pas marquée outre mesure xD

          Aaaaaah, yeah ** C’était mon premier Colleen Hoover lol

          Reply

Répondre à Mogu Annuler la réponse.