Never Never, tome 1 de Colleen Hoover et Tarryn Fisher

never

★★★★★ (4,5/5) — « J’ai adoré ce premier tome qui est plein de mystère, de suspens mais aussi d’émotion. Par ailleurs, je trouve l’idée particulièrement originale et bien trouvée. La fin de ce premier tome est incroyablement surprenante et donne réellement envie de lire la suite ! »

9110wGT9g8L._SL1500_

Colleen Hoover et Tarry Fisher ont joint leurs forces pour créer un conte romantique passionnant et unique.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Never Never
Auteurs : Colleen Hoover et Tarryn Fisher
Editeur : CreateSpace Independent Publishing Platform (auto-publication)
Genre : littérature étrangère, romance, new adult
Parution : 08 janvier 2015
Nombre de pages : 158

A voir aussi
+ en savoir plus sur Colleen Hoover (site en anglais)
+ en savoir plus sur Tarryn Fisher (site en anglais)

Ce livre n’est pour le moment disponible qu’en version originale (en anglais).

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

« Comme c’est étrange d’être fait de chair, équilibré sur des os et rempli d’une âme que tu n’as jamais rencontrée. »

Charlize Wynwood et Silas Nash sont meilleurs amis depuis avant même de pouvoir parler. Ils sont amoureux depuis l’âge de quatorze ans.

Mais à partir de ce matin… ce sont de parfaits étrangers.

Leur premier baiser, leur première dispute, et le moment où ils sont tombés amoureux… chaque instant s’est évaporé.

« Je me fiche de savoir comment était notre premier baiser, » dit-il.
« C’est celui-ci dont je veux me souvenir. »

Charlize et Silas doivent travailler ensemble pour découvrir ce qui leur est arrivé et pourquoi. Mais plus ils en apprennent sur le couple qu’ils étaient… plus ils se demandent pourquoi ils étaient ensemble en premier lieu.

« Je veux me souvenir de ce que ça fait d’aimer quelqu’un comme ça. Et pas n’importe qui. Je veux savoir ce que ça fait d’aimer Charlie. »

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (4,5/5)

Conquise par le style d’écriture de Colleen Hoover dans ‘Confess‘ et ‘Ugly Love‘, j’ai entrepris de lire tous ses livres, y compris ceux qu’elle a co-écrits. C’est comme ça que je suis tombée sur ‘Never Never’ qu’elle a rédigé avec Tarryn Fisher. La quatrième de couverture m’a immédiatement séduite et je me suis donc lancée dans l’aventure. Et quelle aventure !

Le livre raconte l’histoire de Charlize (Charlie) et Silas qui ont tous les deux perdu la mémoire et essaient ensemble d’en connaître la raison. Ils découvrent donc petit à petit leur passé et en apprennent plus sur leur famille, leurs amis, leur couple qui ne semble pas avoir été de tout repos, et même sur qui ils sont réellement. J’ai aimé la naissance d’une nouvelle relation entre eux et l’évolution de leurs sentiments. La manière dont les ‘anciens eux’ restent ancrées dans les personnages actuels est bien travaillée et assez forte, en particulier dans le cas de Silas. C’est d’ailleurs un personnage auquel je me suis plutôt attachée à la différence de Charlie qui pour le moment me laisse un peu indifférente. Aussi, j’ai apprécié l’idée de la perte de mémoire pour les deux protagonistes. On a déjà vu ce cas sur un des deux personnages principaux mais rarement sur les deux. Et généralement c’est lié à un accident alors qu’ici un réel mystère plane concernant l’origine de ce triste incident. C’est ce qui m’a attirée initialement mais également ce qui m’a plu tout au long de ma lecture car c’est autour de cet élément que tourne l’histoire.

Le thème principal de la perte de mémoire nous offre une belle plongée dans la complexité de l’esprit humain. Combiné aux différents mystères et interrogations, ce fait offre au lecteur un premier volet vraiment intéressant. Il y a beaucoup de secrets à découvrir et j’ai personnellement été avide de savoir ce qui se cachait dans le passé de Charlie et Silas. J’ai adoré spéculer et m’interroger, et j’étais vraiment impatiente d’avoir le fin mot de l’histoire. Mais lorsque je suis arrivée au bout de ce premier tome, je me suis maudite de ne pas avoir commandé la trilogie complète immédiatement car l’information qui nous est donnée dans les dernières pages est une surprise incroyable et on ne peut qu’en vouloir plus. C’est une fin qui nous pousse définitivement à dévorer la suite.

Même si l’histoire est courte et bien écrite, ce qui m’a permis de facilement me plonger dedans, je n’ai pas été totalement transportée. Il m’a manqué un petit quelque chose que j’ai pourtant trouvé dans les deux autres livres de Colleen Hoover que j’ai lus. Il se peut que cela soit simplement le style de Tarryn Fisher qui ne m’ait pas pleinement conquise, je n’en sais rien… Mais c’était vraiment un détail minime et outre ça et mon inquiétude quant à la conclusion de cette histoire (je m’interroge sur la crédibilité de la fin qu’auront choisie les auteurs, je verrai quand je serais au bout…), j’ai vraiment adoré ce livre et je vais très prochainement me plonger dans les deux tomes qui suivent.

En dehors de ça et même si cela n’a rien à voir avec la qualité du récit, je dois préciser que les ouvrages sont magnifiques. J’adore les couvertures (le visuel et la texture), l’odeur du livre, la présentation des chapitres et même la typographie utilisée. Je suis séduite tant pas le contenu que par le contenant et c’est un plaisir de posséder un si beau roman.

Pour finir, cette série n’existe pour le moment qu’en version originale (anglais) et j’ignore si elle verra le jour en français, mais il est possible de la lire même si votre niveau en anglais n’est pas excellent. Les livres sont courts et le style d’écriture me semble à la portée de tous. Je vous recommande donc vivement de vous pencher sur ce premier tome qui est très prometteur !

⇢ ACHETER

Broché — Amazon (7,08€)
Ebook — Amazon (2,32€)

7 commentaires

    • Franchement je te le recommande parce qu’il est super court et vraiment intéressant. Je ne sais pas encore ce que vaut la suite mais pour un premier volume je le trouve très prometteur **

      Reply

Laisser un commentaire