Devenir Sienne d’Eva Delambre

ban

★★★★☆ (4/5) — « Le lecteur accompagne ces personnages sans nom, Il et Elle, dans un monde où il peut observer de nombreux aspects du BDSM allant des plus doux aux plus extrêmes. Eva Delambre nous fait ici vivre différentes expériences de cet univers singulier au cours desquelles les protagonistes vont enfin renaître tels qu’ils sont réellement : Maître et soumise. »

cover

Une histoire d’amour vibrante et pleine de piquant ; un roman excitant et émouvant.

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Devenir Sienne
Auteur : Eva Delambre
Editeur : Tabou
Collection : Les Jardins de Priape
Genre : littérature française, érotique
Parution : 15 avril 2013
Nombre de pages : 440

A voir aussi
+ en savoir plus sur Eva Delambre
+ découvrir d’autres livres de chez Tabou

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

« II » rêvait de vivre une relation de pouvoir et d’abandon totale. « Elle » cherchait simplement à pimenter sa vie sexuelle. Au gré d’une liaison adultérine qui aurait pu rester banale, ils vont vivre une aventure hors du commun…

Se livrant l’un à l’autre et s’épanouissant dans la relation de domination et de soumission qui les unit, ils vont se découvrir, s’apprivoiser, s’attacher l’un à l’autre et nourrir une complicité hors normes.
« Elle » se révélera dans la soumission et, par amour pour lui, dans l’obéissance et l’abnégation, elle le suivra progressivement jusqu’aux rives du sadomasochisme. Insatiable mais hésitante, elle franchira une à une les étapes qui la mèneront jusqu’au Don de soi.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★☆ (4/5)

J’ai lu les différents livres d’Eva Delambre du plus récent au plus ancien. J’ai donc commencé par ‘L’Eveil de l’Ange‘ puis j’ai lu ‘L’Esclave‘ et je viens de terminer ‘Devenir Sienne’. Je peux maintenant dire sans hésitation – même si je n’en doutais pas vraiment – que j’aime beaucoup le style de cette auteure et que je continuerai à la suivre pour ne pas manquer ses dernières sorties.

J’ai cependant constaté une très nette amélioration de sa plume entre cet ouvrage et les deux autres. Au début j’ai même cru que je n’arriverais pas à me plonger dans ‘Devenir Sienne’ et que l’aspect sexuel, qui me semblait bien plus mis en avant que dans les deux autres livres, allaient être un frein pour moi. Contrairement à ‘L’Eveil de l’Ange’ et ‘L’Esclave’ où l’histoire et le thème m’ont bien plus marquée que les scènes de sexe en elles-mêmes, et ce dès les premières pages, ici je n’ai pas saisi immédiatement le fond de l’histoire. Après lecture des premières pages, j’ai pensé qu’il y allait simplement avoir un enchaînement de scènes érotiques assez banales entre deux amants. Mais au fil des chapitres, l’histoire prend forme et se dessine. J’ai alors compris qu’une fois de plus, Eva Delambre allait m’entraîner dans les méandres du BDSM et que j’allais y prendre un plaisir fou.

En effet, l’auteure nous plonge dans cet univers au travers de ces personnages sans nom : Il et Elle. Il est le patron et deviendra le Maître. Elle est l’employée et deviendra la soumise. Ensemble ils se découvriront, se dévoileront. Par le biais de leur découverte et de l’évolution de leur relation, le lecteur peut observer de nombreux aspects du BDSM allant des plus doux aux plus extrêmes. Eva Delambre nous fait ici vivre différentes expériences de cet univers singulier au cours desquelles les protagonistes vont enfin renaître tels qu’ils sont réellement : Maître et soumise.

La palette de personnages présente dans ce livre est de toute beauté. Je pensais que l’histoire tournerait uniquement autour de Lui et d’Elle mais au final, il y a d’autres personnages qui reviennent à chaque chapitre et ils ont tous leurs propres couleurs et charmes. J’ai personnellement trouvé Hantz fascinant, bien qu’un peu effrayant, et j’ai énormément d’affection pour Antoine. Je pense que le fait qu’il switch (il peut être dominant ou soumis) me le rend moins impressionnant que les autres Maîtres de l’histoire. Il a un côté tendre que j’ai apprécié.

Alors que j’avais au début très peur de ne pas apprécier ce livre autant que les deux autres, je l’ai finalement dévoré. Je me suis prise d’affection pour tous ces personnages et le monde dans lequel ils évoluent et même si aucune scène n’était réellement nouvelle ou inconnue pour moi, j’ai beaucoup aimé les différentes facettes du BDSM présentées dans ‘Devenir Sienne’.
Cependant, même si j’ai savouré ma lecture une fois que le récit a pris en intensité et que la relation entre les deux m’a semblé plus concrète, je ne peux pas m’empêcher de comparer avec les deux autres romans d’Eva et celui-ci n’est pas tout à fait au même niveau pour moi. Il faut dire que ‘L’Eveil de l’Ange’ est un réel bijoux écrit d’une plume incroyable tandis que ‘L’Esclave’ est d’une originalité et d’une intensité sans nom. Il était donc impossible que je préfère ‘Devenir Sienne’ aux deux autres, aussi bon soit-il. Par ailleurs, le style d’écriture de l’auteure s’est amélioré avec le temps et comme j’ai lu les livres du plus récent au plus ancien, je ne peux que constater la nette différence.

Mais cela n’enlève rien au charme de ce roman qui, bien que pour un public averti, me semble parfait pour découvrir ou redécouvrir le BDSM. En réalité, c’est bien plus qu’une simple découverte, c’est une réelle immersion dans ce monde. Le lecteur y retrouve des moments assez doux mais également des très violents. On peut passer d’un coup de fouet à un tendre baiser et ce contraste rend les choses encore plus intenses. C’est cette balance que je trouve intéressante dans les romans d’Eva Delambre. Elle permet de constater que pratiquer le BDSM ne signifie pas dire au revoir aux sentiments humains. Il y a toujours beaucoup d’émotion, de passion et d’intensité dans les écrits de cette auteure et c’est un point que j’apprécie particulièrement. Elle sait définitivement comment parler de ce sujet si intéressant et puissant tout en plaçant une romance crédible qui apporte une pointe de douceur à l’ambiance globale du roman et permet à tous les types de lecteurs de s’y retrouver.

Vous l’aurez compris, c’est c’est encore un livre que je recommande vivement !

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (18€), Tabou Editions (17,10€)

Laisser un commentaire