Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie Jomain

ban

★★★★☆ (4/5) — « Presque un coup de coeur pour l’une, juste un bon moment pour l’autre. Outre notre sensibilité aux personnages, nous partageons globalement le même avis. Une histoire qui a du potentiel mais comporte des défauts qui peuvent être, ou non, un réel problème pour le lecteur. »

noss

« On rit, on pleure, c’est avec bonheur qu’on se plonge dans cette merveilleuse saga new adult ! » — Amandine Godey, Place to be

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige
Auteur : Sophie Jomain
Editeurs : Rebelle Editions et J’ai Lu (existe aussi chez France Loisirs)
Genre : littérature française, new adult, fantastique, bit-lit
Parution : 25 janvier 2011
Nombre de pages : 382

A voir aussi
+ en savoir plus sur Sophie Jomain
+ découvrir d’autres livres de chez Rebelle Editions et J’ai Lu

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme… l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.

Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

Comme je l’ai déjà dit, c’est Alex qui m’a convaincue de lire ce livre, et je l’en remercie sincèrement. J’ai été séduite par la couverture des éditions J’ai Lu, que je trouve magnifique, puis par son avis qui m’a vraiment donné envie. Ce n’est habituellement pas mon style de lecture mais la comparaison avec ‘Twilight’ m’a quand même intriguée et j’ai donc commencé l’aventure ‘Les étoiles de Noss Head’ qui se compose de cinq tomes.

‘Vertige’ raconte l’histoire de Hannah, jeune parisienne de presque 18 ans qui va passer ses vacances en Ecosse à contre-coeur. Cependant, elle y rencontrera le beau et mystérieux Leith qui lui fera oublier que la capitale française lui manque. Sans surprise, ce premier tome nous entraîne dans la relation de Hannah et Leith et dans la découverte de l’univers créé par Sophie Jomain.
J’ai personnellement beaucoup aimé les personnages, tous autant qu’ils sont, avec une petite préférence pour la famille Sutherland incluant le père, l’oncle et la tante de Leith (et lui bien sûr). Je suppose que c’est l’aspect fantastique planant autour d’eux qui me les rend si plaisants.

J’ai aimé l’ambiance et les paysages décrits qui m’ont donné envie d’aller moi aussi en Ecosse, qui m’apparait à présent comme un lieu magique. Même si j’ai habituellement du mal à visualiser tout ce qui touche au domaine du fantastique, je n’ai ici eu aucun mal à le faire car il n’y a rien de trop ‘farfelu’ et globalement cela reprend les légendes variées qu’on peut trouver un peu partout, du coup j’ai pu aisément me plonger dans l’histoire. Et ‘plonger’ est un faible mot, j’ai été totalement transportée par ce premier tome ! J’ai adoré les créatures fantastiques choisies – je ne les mentionne pas mais le lecteur les découvre bien assez vite -, les personnages, les paysages décrits, le style très simple mais agréable de l’auteure ainsi que l’intensité de la relation de Hannah et Leith. Ce sont autant de points positifs qui m’ont fait tomber amoureuse de ce premier volume.

Je dois reconnaître, objectivement, que l’histoire fait un peu trop ‘jeunot’ mais comme c’est du new adult (et même du jeunesse selon certains) je ne suis pas étonnée. Le premier tome est pas mal romancé – ce qui personnellement ne me déplaît pas, au contraire – et on s’attend à beaucoup de choses qui se produisent dans l’histoire, sans grandes surprises. Mais honnêtement, ces petits détails n’ont pas été un problème pour moi, pas plus que les fréquents oublis de mots dans le récit (je parle pour les éditions J’ai Lu, j’ignore si c’est pareil pour les autres), parce que j’ai été totalement transportée par les personnages et leur histoire.

J’ai hésité à mettre la note maximale car il y a quand même les quelques défauts mentionnés plus haut, mais j’ai tellement aimé que je ne pouvais pas mettre moins, ça me semblait impossible. Je ne sais pas encore si la série sera un coup de coeur mais si j’aime les quatre autres livres autant que le premier, cela sera le cas. Comme je l’ai dit, je suis totalement accro et pourtant je ne suis pas très saga habituellement… C’est donc une grande première pour moi et je suis ravie que cela soit avec la série de Sophie Jomain, qui est une auteure française. Dernièrement je trouve mon bonheur dans la littérature française et j’en suis bien contente.

Ce premier tome était vraiment addictif, bien plus que ce que j’imaginais, et en dépit des quelques points négatifs relevés, je le recommande chaudement car je pense que beaucoup aimeront. Je vais de mon côté m’empresser de lire la suite !

8
STEVEN
Note : ★★★☆☆ (3/5)

Tout d’abord avant de commencer ma chronique je tiens à remercier personnellement Alex pour sa chronique qui m’a littéralement donné une envie incroyable de lire ce roman.
Ensuite je tiens à remercier Erika pour sa patience d’avoir attendu avant de poster sa chronique du fait que nous avons fait une sorte de lecture commune.

C’est certainement bien le premier roman d’amour que je lis à base de créatures mythiques tel que les loups-garous.
J’ai apprécié ce roman malgré le côté romantique de l’histoire un peu trop présent à mon goût dans la première partie.

En effet l’histoire reste très addictive et bien écrite, et la plume de l’auteure est très efficace. D’ailleurs je n’avais jamais lu de roman fantastique français et je craignais de ne pas rentrer dans l’univers. Non pas que je dénigre les plumes françaises, n’en ayant rarement lues, mais je ne suis pas fanatique de ce que peut présenter la France en matière culturelle et ce dans tous les domaines. Ne me jetez pas la pierre c’est simplement que je suis plus attiré par les auteurs étrangers.

Comme je le disais précédemment même si j’ai apprécié l’univers, les personnages et l’histoire qui les unit, je n’ai pas été transcendé par cette lecture.
Cela vient certainement des personnages beaucoup trop stéréotypés que nous dresse l’auteure.
D’un côté nous retrouvons Hannah jeune adulte révolutionnaire avec des excès de caractère un peu trop appuyés et avec des réactions beaucoup trop puériles par rapport à la personne mature décrite par l’auteure. Même si elle a réussi à me faire sourire plus d’une fois de part sa maladresse son manque de remise en question m’a totalement irrité. Un jour elle dit noir et le lendemain elle dit blanc sans réel positionnement de sa part ni fil conducteur.

D’un autre côté nous retrouvons Leith le mec parfait, zéro défaut et beau gosse avec le plus beau des sourires (je l’ai lu au moins mille fois) par dessus le marché, dans toute sa splendeur. Malgré un passé douloureux et une identité qui lui est propre je n’ai rien trouvé d’attachant en lui. C’est peut-être parce que je suis un homme mais les personnages – féminins ou masculins – au mental et physique parfaits, me laissent généralement de marbre du fait qu’aucune évolution du personnage ne peut-être réalisée.
Même les personnages secondaires, à l’exception de Davis, paraissent tout droit sortis d’une publicité pour magasine, irréprochables et lisses dans le rôle qui leur est confié.

L’histoire d’Hannah est elle aussi très stéréotypée. Jeune fille de 18 ans ayant fait une croix sur l’amour, trouvant ça quelque peu superficiel et assez dangereux émotionnellement parlant, va faire connaissance de l’homme parfait et changer complètement d’avis en quelques pages à peine.
J’exagère un peu, elle émet quelques doutes entre temps mais quand même tout s’enchaîne rapidement et de ce fait aucune surprise ne m’a été réservé. Je devinais au fil de ma lecture ce qui allait arriver à nos héros. J’ai l’impression d’avoir, avant tout, lu une histoire d’amour à la ‘Twilight’ même si je n’ai vu que les films.
Pourtant je n’ai rien contre les histoires romantiques, j’en ai déjà lues mais je trouve que celle-ci n’a pas été suffisamment travaillée et n’est, pour le moment, pas assez complexe. Qui sait ce qui me sera réservé dans les futurs tomes que je lirai malgré tout. Cependant je suis sûr que l’auteure avait matières à créer plus de complexité à son univers pourtant déjà assez riche.

L’univers est à lui seul le gros point positif de ce roman. M’étant déjà ‘documenté’ sur certaines créatures mythiques j’ai adoré la façon qu’a eu l’auteur d’aborder le sujet. J’ai senti un réel travail de recherche dans les éléments retranscrits par l’auteure. La mythologie est vraiment bien détaillée et utilisée dans cette aventure.
De plus les rares descriptions des paysages écossais sont aussi à saluer. Ils m’ont permis, à ces instants, de voyager avec nos deux protagonistes. J’en redemandais à chaque fois.
Les bien trop rares scènes d’action sont elles aussi très bien écrites et m’ont permis de m’accrocher à toute l’histoire.

Il faut dire que j’ai adoré la plume de l’auteure. En quelques lignes à peine elle réussi à nous transporter avec elle. Son style est d’une telle simplicité qu’elle en reste réellement efficace et addictive.
Comme je disais à Erika au cours de ma lecture, j’avais l’impression de lire une énième saga américaine, ce qui m’a carrément conquis étant friand de littérature étrangère.
C’est pourquoi je souhaite malgré tout continuer cette saga, car je veux savoir si l’auteure a su faire évoluer ses personnages et donner une dimension plus ‘noire’ à son univers.
Et puis il faut avouer que les quelques dernières lignes promettent un univers encore plus riche mystiquement parlant.

Pour conclure, même si je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, ni à me sentir concerné par l’histoire qu’ils ont vécu, j’ai aimé l’ouvrage pour la plume de l’auteure et j’ai passé un bon moment en sa compagnie.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (19€)
Poche — Fnac, Amazon (7,20€)

23 commentaires

  1. Et bien cette chronique fait plaisir à voir ! Un sur deux de conquis, c’est déjà ça 🙂
    Je suis très heureuse que ce livre t’ai plus Erika, et j’espère que la suite est dans la même veine !
    Steven je m’attendais un peu à ce que tu accroche moins, j’avais des préjugés sur cette lecture qui est je trouve plutôt destiné à un public féminin. J’espère tout de même que tu accrochera avec la suite, cela dis je ne pourrais pas te dire si c’est moins romancé 🙂
    C’est tout de même une très jolie chronique, et vos deux avis sont finalement complémentaires puisqu’ils montrent deux point de vue très différents!

    Reply
    • Effectivement ce premier tome s’adresse plus particulièrement aux lectrices, cependant l’univers reste riche et j’espère que la suite me plaira car je n’ai eu aucun mal à rentrer dedans.

      Encore merci à toi pour cette découverte.

      Reply
    • J’en suis au tome 3 là et je suis toujours autant à fond dedans ! Y’a encore un côté super romancé au début du tome 2 si vous voulez savoir mais après j’ai l’impression que c’est un peu moins prononcé, sans jamais disparaitre bien entendu ^^
      Je trouve aussi que c’est sympa d’avoir une chronique comme ça avec deux avis qui se rejoignent mais dont juste les ressentis sont différents xD

      Reply
  2. Même si j’ai bien apprécié ce premier tome, je suis à peu près du même avis que Steven. Les personnages sont un peu trop stéréotypés et Hannah m’a à de multiples reprises agacé par sa puérilité et sa naïveté.
    Mais le décor et la mythologie m’ont totalement convaincue et m’ont donné envie de continuer la saga.
    Maintenant j’ai lu les cinq tomes, et je ne peux que vous recommander de continuer parce que la suite est vraiment meilleure. De nouveaux personnages, une intrigue un peu plus adulte, et une évolution des personnages très intéressante !

    Reply
    • Tu es la deuxième personne a mentionner la naïveté de Hannah et j’avoue ne pas savoir exactement de quoi vous parlez ? Est-ce que c’est parce qu’elle ne comprend pas directement quel type de créature il est ?
      En tout cas merci pour ton avis, j’en suis au tome trois personnellement et effectivement ça prend une tournure différente ^^

      Reply
    • Merci pour ton commentaire qui me ressure énormément pour la suite que j’envisage quand meme de lire.

      Comme toi l’univers est fascinant, je le reconnais volontiers mais j’attends plus de maturité quant aux personnage. Hâte de savoir comment tout cela va évoluer.

      Erika sans trop en dévoiler mais je l’ai trouvé naïve déjà dans le sens où rien qu’à cause d’un personnage elle va à l’encontre de ses principes et valeurs, la scène du bar…

      Reply
  3. J’ai lu les premiers tomes il y a un petit moment maintenant. Je garde surtout souvenir du fait que ça m’avait donné envie d’aller en Écosse comme toi Erika (chose fait l’année dernière, tout vient à point…)(et oui, c’est magique :p). A l’époque j’avais surtout apprécié le tome 1, j’avais trouvé ça addictif même si ça manquait clairement de suspense comme tout est facilement devinable 😀 Les deux suivants, j’étais moins fan de la tournure que les choses avaient prises. Je ne sais pas si je lirai un jour les deux derniers, mais ça reste un bon souvenir de lecture détente 🙂

    Reply
    • Le deux moi ça a été mais j’avoue que le trois ça traîne un peu et ça me plaît moins = / Pour les deux derniers je ne sais pas encore mais je vais bientôt le découvrir ; )

      Reply
  4. Coucou,
    Ce fut avec plaisir que je viens lire vos deux chroniques.
    En effet, comme Steven me l’a dis, Erika a plus accroché. C’est vrai que j’ai vraiment été transporté par l’auteur ^^
    Pour Steven, j’ai un ami qui est du même avis que toi
    J’espère que la suite me plaira quand même, je passerai lire vos chroniques 🙂
    Bonne journée 🙂

    Reply
  5. Coucou
    J’ai lu le premier tome et j’avoue que j’ai beaucoup aimé les personnages et l’univers surtout de l’auteure tout comme Erika. Après je comprends aussi pourquoi Steven n’a pas trop aimé les personnages ^^
    Je compte lire les deux prochains tomes d’ici quelques semaines et je dois avouer que j’ai hâte de retrouver l’écriture de Sophie Jomain 🙂

    Reply

Laisser un commentaire