Legend de Marie Lu

★★★★☆ (4/5) — « Du fait que j’avais besoin d’une lecture légère je ne ressors pas déçu de celle-ci mais reste plutôt sur ma faim. »

legendcouverture

« Un jour, c’est vingt-quatre heures. Vingt-quatre heures pendant lesquelles tout est possible. »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Legend
Auteur : Marie Lu
Editeur : Le Livre de Poche
Genre : science fiction, jeunesse
Parution : 28 janvier 2015
Nombre de pages : 384

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée.

Day est le criminel le plus recherché du territoire. Né dans les taudis qui enserrent la ville, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter.

Issus de deux mondes que tout oppose, ils n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June se lance dans une traque sans merci… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

⇢ AVIS

8
STEVEN
Note : ★★★★☆ (4/5)

Comme je l’avais évoqué dans ma dernière critique et suite à ma précédente lecture qui m’avait laissé abattu j’avais besoin de retourner à des fondamentaux littéraires me concernant pour me détacher d’un univers bien trop captivant.

Quoi de mieux qu’une dystopie, et quoi de mieux qu’une relecture ? En effet pour le besoin d’un challenge j’ai décidé de lire le tome 2 de la saga Legend mais ayant lu ce premier tome il y a déjà pas mal de temps maintenant j’avais ce besoin de relire le premier tome. D’autant plus qu’il est plus facile de rentrer dans un univers déjà connu.

Ce premier tome lors de ma lecture initiale m’avait énormément plu et le relire a été d’une facilité déconcertante. Je suis d’ailleurs déjà en train de lire le second tome et je ne savais pas si je devais réaliser une critique générale de la saga ou tome par tome.

Nous nous retrouvons dans ce récit dans ce que j’appellerais les nouveaux Etats-Unis où se répandent d’étranges épidémies séparant distinctement la population en deux catégories. Les pauvres devant se battre pour survivre et les riches immunisés contre ces dernières.
Comme dans chaque dystopie, à l’âge de 10 ans toute personne doit passer un examen qui déterminera judicieusement son futur, plus vous réunissez mieux vous serez placés dans l’échelle sociale mais si vous échouez vous serez envoyés dans des camps de travail.

C’est ainsi que nous découvrons nos deux jeunes héros tous deux âgés de 15 ans.
D’un côté June, jeune prodige de l’état étant la seule à avoir obtenu la note maximum à l’examen et ayant un caractère bien trempé, se voit devenir un soldat et faire partie de l’élite, et de l’autre Day, le plus jeune criminel et ennemi public numéro un ayant lui échoué à l’examen se battant pour faire survire sa famille.
Tout les oppose sauf leur force de caractère mais la mort du frère de June croisera le chemin de nos deux compères…

C’est avec une facilité et fluidité étonnante que l’auteure nous transporte dans son univers. Le roman étant assez court nous sommes dès la première page au plein cœur de l’action et celle-ci se succède au fil des pages.
Aucun temps mort n’a lieu, l’auteure va droit à l’essentiel ce qui ne me déplaît pas sauf que le tout est assez linéaire et je n’ai jamais été vraiment surpris lors de ma lecture.

Le véritable point positif de ce roman, en dehors de l’histoire, est la narration. Nous passons de chapitre en chapitre du point de vue de June à celui de Day ce qui accentue encore plus le rythme de ce roman ainsi que la frontière entre les deux catégories sociales.
D’un chapitre à un autre vous découvrez le luxe de cet univers pour passez à la crasse et le danger de celui-ci.
D’ailleurs j’ai souvent trouvé quelques similitudes avec l’univers d’Hunger Games ce qui ne m’a absolument pas dérangé étant un admirateur de la saga de Suzanne Collins.

Du fait que j’avais besoin d’une lecture légère je ne ressors pas déçu de celle-ci mais reste plutôt sur ma faim. Il manque indéniablement quelques lenteurs pour pouvoir s’identifier à l’un des deux personnages principaux.
Les quelques personnages secondaires sont eux aussi un peu trop rapidement exploités, ils sont surtout présents pour donner un sens aux choix que nos personnages devront réaliser.

En conclusion j’ai été conquis par la plume de l’auteure mais je reste mitigé quant au rythme bien trop soutenu qu’à pris cette dernière, qui ne m’a pas laissé le temps d’apprécier ses personnages, ni le temps de savoir quel choix j’aurais fait à leurs place. Tout m’est imposé sans que je puisse y réfléchir un minimum.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (15,20€)
Poche — Fnac, Amazon (6,90€)

8 commentaires

  1. Intéressante cette chronique 🙂

    Ce livre est dans ma wishlist depuis assez longtemps ! J’avais failli l’acheter puis reculé en ayant peur que ce soit un peu trop du déjà-vu…

    Je finirais bien par me lancer un jour ^^

    Reply
  2. Ce livre me tente pas mal mais j’ai beaucoup de livres qui me tentent encore plus dans ma WL alors je ne sais pas quand je lirais celui ci … j’ai assez peur que ce soit du déjà vu, et j’ai lu des critiques assez mitigées finalement.

    Reply
  3. Oui ça peut être une solution . Haha ça va un peu mieux avec Partials, je me suis accrochée grâce à ton très bon avis et finalement ça en vaut vraiment le coup 🙂

    Reply
    • Ah très bon choix de lecture j’avais adoré les deux premiers tomes mais eu le temps encore de lire le final.
      J’ai hâte d’avoir ton avis n’hésites pas à venir me prévenir quand ta chronique sera visible.

      Reply

Répondre à Wendy&Belle Annuler la réponse.