Métamorphose en bord de ciel de Mathias Malzieu

★★★★★ (5/5) — « Ce fut une lecture fantastique et je n’ai que des choses positives à dire à son sujet. Même si le roman ne fait qu’une centaine de pages, la qualité reste au rendez-vous et il est très intense. C’est une très belle oeuvre signée Mathias Malzieu. »

Metamorphose-jaquette.indd, page 1 @ Preflight

« Un conte fantastique pour (grands) enfants, entre blues dissipé et pop sombre. C’est grave, tendre et bouillonnant. » — Gilles Médioni (L’Express)

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Métamorphose en bord de ciel
Auteur : Mathias Malzieu
Editeur : Flammarion et J’ai Lu
Genre : littérature française, fantastique
Parution : 12 mars 2011
Nombre de pages : 157

A voir aussi
+ en savoir plus sur Mathias Malzieu
+ découvrir d’autres livres de chez Flammarion et J’ai Lu

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

Tom Cloudman a toujours rêvé de voler, il en est devenu le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltige se terminent invariablement au sol. Au moment où on décèle chez lui une maladie incurable, Tom rencontre une étrange créature, mi-femme, mi-oiseau, qui lui propose ce pacte : « Je peux vous transformer en oiseau, ce qui vous sauverait, mais cela ne sera pas sans conséquence… »

⇢ AVIS

8
ERIKA
Note : ★★★★★ (5/5)

Comme c’est indiqué dans ma présentation, ‘La mécanique du coeur’ de Mathias Malzieu fait partie de mon top 5 de livres préférés. Après cette lecture, j’ai trouvé que cet auteur avait un style d’écriture unique et je me suis promis de lire d’autres de ses livres pour savoir si je les aimerai autant. J’ai mis le temps, mais j’ai finalement lu un autre de ses ouvrages : ‘Métamorphose en bord de ciel’.

Ce fut une lecture fantastique (sans mauvais jeu de mots liés au genre du livre) et même si ce n’est pas un coup de coeur comme ‘La mécanique du coeur’, je crois n’avoir que des choses positives à dire à son sujet. Mon réel problème est que c’est un tel désordre dans mon coeur après cette lecture, que je m’inquiète de ne pas réussir à bien m’exprimer.

Le personnage principal de cette histoire, c’est Tom. Cet homme amoureux du ciel a une personnalité atypique qui le rend particulièrement attachant (ou bien totalement irritant en fonction de la sensibilité de chacun). Même si je n’aurais peut-être pas supporté un homme-enfant comme lui dans la vraie vie, je l’ai beaucoup apprécié en tant que personnage fictif.
Vient ensuite cette femme oiseau, Endorphine, tout aussi originale que Tom. Elle a la particularité d’être femme le jour et oiseau la nuit et c’est elle qui changera la vie de notre protagoniste. Toute l’histoire tournera autour de leur relation intense mais un brin étrange.
Différents personnages secondaires volent autour de ces deux-là, notamment Victor, un petit garçon malade qui idolâtre Tom. J’ai plus ou moins aimé tout le monde mais sans pour autant m’y attacher réellement, peut-être à cause de la longueur du livre qui ne m’en a pas laissé le temps ?

Cependant, il y a des avantages à un livre court. En effet il se lit très rapidement et Mathias Malzieu a fait de très brefs chapitres ce qui rend la lecture plus agréable. Aussi, même si le roman ne fait qu’une centaine de pages, la qualité reste au rendez-vous et il est très intense.

J’ai retrouvé des éléments que j’avais adorés dans ‘La mécanique du coeur’ tels que le brin de folie de l’auteur, le fait d’aborder le sujet du sexe en utilisant parfois des mots crus mais jamais vulgaires, les différentes métaphores et autres figures de style que Mathias Malzieu maitrise à la perfection, la capacité de l’auteur à donner vie à des objets inanimés ou bien encore, ce thème de la différence entre les enfants et les adultes.

Certains sujets abordés sont très profonds mais ils ont été traités de telle manière que ce n’est pas pesant pour le lecteur. Cela en devient une balade agréable.
J’ai eu le sentiment de voir Tom avancer vers la mort tout en me disant qu’il allait renaître ensuite de ses cendres, tel un phénix. C’était comme être face à une âme qui n’était simplement pas dans la bonne enveloppe charnelle et même si ce n’était peut-être pas le but, j’ai aimé ça car je sais qu’il existe des personnes qui ont ce sentiment de ne pas être nées dans le bon corps et c’est intéressant de voir Tom continuer à aller vers ce qui lui semble être la chose correcte, même si tout le monde le prend pour un fou et aimerait l’inviter à cesser ses bêtises pour enfin devenir quelqu’un de ‘normal’. Qu’importe que cela soit une bonne chose ou non, j’aime cette idée de personnage totalement décalé.

Pour saisir un peu l’ambiance de l’histoire, je vous invite à regarder le clip de ‘Cloudman’ de Dionysos. Celui-ci est bien entendu lié à ‘Métamorphose en bord de ciel’ et vous aurez un réel aperçu du livre. On y retrouve tant la beauté de l’oeuvre que son côté totalement déjanté.


Crédit : Universal Music France © YouTube

Il y a quelques phrases au début du livre que j’ai beaucoup aimées : « Les oiseaux, ça s’enterre en plein ciel. Même le plus élégant des nuages est truffé de leurs petits cadavres raidis.
On raconte que 1 goutte de pluie sur 10 180 serait une larme d’oiseau mort et que 1 flocon de neige sur 16 474 serait un fantôme décroché du placenta céleste. »

Je suis impressionnée par la capacité de Mathias Malzieu à utiliser des mots qui sonneraient trop crus dans un récit classique, tel que ‘placenta’, et à les rendre lyriques, presque mélodieux. C’est un réel plaisir de lire des auteurs comme lui qui, selon moi, font honneur à la langue française en la maniant avec style. J’ai souvent exprimé mon amour pour notre langue et mon désespoir de ne pas la voir aussi bien exploitée que je l’aurais souhaité. Mais cet auteur me fait rêver, il arrive à donner vie à un objet et à transformer la phrase la plus banale en une ligne proche d’un vers contemporain. « Même les vieux décorant les bancs publics s’intéressaient à moi. » Choisir d’utiliser le verbe ‘décorer’ plutôt que ‘être assis’ semble simple et cela change pourtant le coeur de la phrase.

Mathias Malzieu a une plume exceptionnelle dont je suis totalement amoureuse. Mais ce n’est pas seulement son style d’écriture, pour être honnête. C’est un tout. C’est un artiste atypique et original auquel je suis extrêmement sensible. Je vibre en lisant ses livres autant qu’en l’écoutant chanter. Il se dégage quelque chose de lui qui me frappe toujours en plein coeur. Je le trouve impressionnant et j’admire sa capacité à créer tout un monde, à la fois littéraire et musical.

Si vous ne connaissez pas cet artiste et son univers (ne serait-ce qu’un peu, je ne suis pas moi-même une grande connaisseuse, je débute dans le monde de Mathias Malzieu) je vous invite vivement à vous pencher sur ce personnage unique.

Pour en revenir au livre, je pense que le style ne plaira pas à tout le monde mais vous devriez vous laisser tenter car c’est un livre très court. Vous saurez ainsi si vous êtes sensible à ce style d’écriture. Et si c’est le cas, jetez-vous sur tous les autres livres de Mathias Malzieu ! Personnellement, mon prochain sera ‘Le plus petit baiser jamais recensé’.

⇢ ACHETER

Broché — Fnac, Amazon (17,50€)
Poche — Fnac, Amazon (5,60€)

8 commentaires

    • Je suis de ton avis, pour le moment en tout cas ‘La mécanique du coeur’ reste mon préféré de Mathias Malzieu. Quand j’aurai lu toutes ses oeuvres on verra si j’ai encore le même avis mais pour le moment c’est ça ^^

      Reply
    • Tu fais bien de choisir ce livre. J’ai préféré ‘La mécanique du coeur’ mais si tu veux simplement découvrir Mathias Malzieu en tant qu’auteur, il vaut mieux partir sur celui-ci qui est très court et te permettra de te faire une idée de son style ^^ Je te rejoins pour Dionysos, c’est un excellent groupe !

      Reply
    • Je suis contente si ça peut donner envie à quelqu’un de le lire ! C’est un auteur qui a vraiment une plume exceptionnelle je trouve ^^ N’hésite pas à me prévenir si tu lis un de ses livres et que tu en parles, je viendrai lire ton avis ; )

      Reply
  1. Mathias Malzieu est un génie, je l’aime énormément. Ce livre est dans ma pal, je viens de terminer le plus petit baiser jamais recensé, et c’est une merveille également. Je te rejoins sur tous tes points dans cette chronique, tous ses romans ne sont que ballade agréable, avec énormément de profondeur et un style unique.

    Reply
    • Je suis totalement d’accord avec toi ! C’est un auteur extraordinaire. Et de mon côté, c’est ‘Le plus petit baiser jamais recensé’ qui est dans ma PAL, l’inverse de toi lol Quand tu auras lu ‘Métamorphose en bord de ciel’ n’hésite pas à me dire si tu en fais une chronique pour que j’aille lire ^^ Aussi, est-ce que tu as lu ‘Jack et la mécanique du coeur’ ?

      Reply

Répondre à Cassandre Annuler la réponse.