Deuxième Chance de Rose Darcy

Darcy R — Deuxième Chance

★★★☆☆ (3/5) — « Tyler et Devon sont vraiment attachants, et leur romance est réellement une très belle histoire d’amour au masculin, même si elle est à mon goût plutôt mal servie par une plume parfois un peu maladroite. »

Darcy R — Deuxième Chance

« Vivre, ce n’est pas seulement respirer… c’est aussi avoir le souffle coupé… »

⇢ FICHE TECHNIQUE

Titre : Deuxième chance
Auteur : Rose Darcy
Editeur : MxM Bookmark
Genre : Romance, Littérature gay
Parution : 14 Juillet 2015
Nombre de pages : 194

A voir aussi
+ retrouvez Rose Darcy sur Facebook

⇢ QUATRIEME DE COUVERTURE

« Tyler n’avait jamais éprouvé d’attirance envers un homme. Jamais. Jusqu’à ce qu’il croise la route de Devon. »
Lorsque ces deux jeunes hommes que tout oppose échangent leur premier regard, cela fait des étincelles. Aucun des deux ne peut les ignorer, même s’ils essaient. Combattant leurs sentiments et leurs peurs ils finissent par se rapprocher.
« Devon n’avait jamais eu peur de ce qu’il était, de ce qu’il ressentait. Pas une seconde. Jusqu’à ce qu’il rencontre Tyler. »
Ces deux écorchés vifs vont tenter, ensemble, de guérir les blessures qui empoisonnent leurs cœurs. Chacun va chasser ses démons à sa manière tout en apprenant à s’accepter, à accepter l’autre, au gré des embûches semées sur le chemin qu’ils emprunteront, côte à côte.
Quand on tombe amoureux d’un homme pour la première fois, rien n’est simple. Et pourtant, tout semble si facile…

⇢ AVIS

8
MARION
Note : ★★★☆☆ (3/5)

Je suis tombée sur ce livre en flânant sur Amazon, et j’ai tout de suite été attirée par cette couverture, la façon dont ce couple est dessiné, la tendresse de leur étreinte, la douceur des couleurs pastels, et ce beau bleu nuit qu’il y a en fond. J’ai toujours été sensible au message des images, et celle-ci m’a immédiatement parlé. Il fallait que je lise ce livre, d’autant que le résumé m’avait beaucoup plu et que les commentaires laissés par les lectrices sur la page étaient unanimement plus qu’élogieux (plus de 4 étoiles sur 5 tout de même) !

C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Tyler et Devon, et de l’auteure, Rose Darcy.
Je voulais commencer par mon avis sur l’histoire, mais je me dis qu’il vaut mieux finir par une remarque positive, alors je laisserai ça pour la fin, et j’aborderai cette critique en commençant par le style de l’auteur. D’autant que mon avis sur l’œuvre a pas mal évolué au fil de la lecture, alors finalement, c’est peut-être mieux d’y revenir après avoir abordé ce qui a été pour moi le plus dérangeant lors de cette lecture .

Je ne connaissais pas Rose Darcy. J’ai lu dans les commentaires glanés ici et là qu’elle avait un style, je cite, ‘fluide et agréable à lire’, et une plume ‘délicate’, ‘légère et pleine de finesse’, et même si j’avais trouvé ça un peu ‘trop’ par rapport aux extraits que j’avais pu lire ici et là, j’avais tout de même très hâte d’entamer ‘Deuxième Chance’ !
Vous imaginerez donc ma déconvenue lorsque très rapidement, le premier mot qui m’est venu à l’esprit a été ‘ah’. « Tout ça pour ça ? », me suis-je dit. Je sais, ce n’est pas très charitable, mais j’avais vraiment de TRÈS grandes attentes après tous ces commentaires élogieux, et au final je me suis retrouvée face à un style d’écriture finalement plutôt ‘classique’. À tel point que je me suis même demandé si ça valait vraiment le coup de continuer la lecture.
L’auteur alterne les points de vue (le sien, celui de Tyler et celui de Devon), mais par moments les phrases sont un peu maladroites et il faut relire pour saisir qui est ‘il’ ; l’usage d’un langage trop ‘parlé’ par instants m’a un peu froissée ; et les termes ‘jeun’s’ rendent à mon goût la narration légèrement lourde par moments car ils ne sont pas toujours utiles.
J’ai finalement plus eu l’impression de lire une fanfiction trouvée sur internet plutôt qu’un livre écrit et relu par des adultes, et pour la lecture duquel j’avais dépensé de l’argent.
J’ai d’ailleurs mentionné l’étape de la relecture et de la correction. Parlons-en également. La personne qui en était chargée aurait clairement pu apporter plus de légèreté et de clarté au texte (mention particulière à l’usage du pronom ‘y’ qui est justement là pour éviter masse de répétitions inutiles), mais ce qui m’a le plus dérangée ont été les quelques fautes de français et de conjugaison encore présentes dans le texte final.
J’avouerai que plus d’une fois au court d’un gros premier tiers du livre, j’ai été tentée de reposer ma liseuse et d’en rester là.

MAIS, et ce mais est tout de même très important, quelque chose m’a poussée continuer, et ma foi, j’ai plutôt bien fait. Certes il m’est encore arrivé (très souvent) de soupirer de frustration devant ma liseuse, mais comme ça aurait été dommage de m’arrêter au style et de ne pas continuer !

L’histoire de Tyler et Devon est tellement douce, romantique, jolie, rêvée presque, que finalement pour rien au monde je n’aurais voulu passer à côté ! Pour tout dire, je suis même déjà en train de la relire et de savourer ce petit morceau de bonheur (en ayant vite passé le premier tiers, on ne se refait pas).
Dès le début, il est évident que ces deux-là sont faits pour s’entendre, et bien plus, malgré leurs propres réticences. Même si tout va un peut trop vite (mais n’est-ce pas le principe des coups de foudre ?), ils sont tellement bien assortis, tellement complémentaires, tellement amoureux, tellement timides aussi, que tous ces petits moments qu’ils parviennent à voler aux autres sont autant d’instants de grâce et d’espoir qui nous sont offerts, et tant pis si tout se passe si vite puisqu’ils sont si beaux ensemble. Tyler et Devon vivent, aiment, doutent, souffrent, mais avec tant d’honnêteté, tant de candeur, qu’on ne peut que tomber sous le charme de l’innocence de ces deux cœurs à vifs qui se reconstruisent doucement.

‘Deuxième Chance’ m’a donc malgré tout fait passer un moment agréable, une fois les réticences liées à la syntaxe et à la conjugaison mises de côté. Je pense que si je ne m’étais pas fiée aux commentaires plus qu’élogieux quant au style, je n’aurais sûrement pas eu une impression aussi négative sur la forme, et je n’en aurais que plus apprécié le fond.
Il n’en reste pas moins que Tyler et Devon sont vraiment attachants. Leur romance est réellement une très belle histoire d’amour au masculin, même si elle est à mon goût plutôt mal servie par une plume parfois un peu maladroite.

⇢ ACHETER

Ebook — Amazon, Fnac (5,49€)

2 commentaires

  1. Votre chronique appuie beaucoup sur des détails que je trouve trop insistant, vous y dévoilez votre avis sans être objective et je trouve ça dommage. Comment on peut aimer l’histoire sans aimer le style… Je trouve vraiment cette critique décevante… après c’est peut-être dûe à ma lecture coup de coeur pour ce livre…

    J’aurais préféré que la fin soit plus détaillée que s’attarder autant sur des petits détails 🙂

    Reply
    • Une chronique n’est-elle pas justement faite pour représenter l’avis de celui qui l’écrit, positif ou négatif ? ^^
      Pour vous répondre, à force de lire des fanfictions trouvées ici et là sur internet, j’ai appris à apprécier le fond, l’histoire, sans nécessairement en apprécier la forme. D’ailleurs, doit-on forcément aimer la forme pour aimer une histoire ? Lorsqu’un livre nous déplaît, on peut en aimer le style, mais pas l’histoire (je citerai en exemple ‘L’Or’ de Blaise Cendrars, dont j’avais adoré le style journalistique, mais que je n’ai jamais réussi à finir).
      Je pense que je n’aurais pas été aussi tatillonne quant au style si j’avais trouvé ‘Deuxième Chance’ sur internet, c’est une très jolie histoire je le redis, mais je m’attendais à mieux de la part d’un vrai livre relu/corrigé/édité et pour la lecture duquel j’ai payé.
      Ceci dit, comme vous le soulignez vous-même, le fait que vous ayez eu un coup de cœur pour cet ouvrage et moi pas doit sûrement jouer puisque du coup nos avis sont assez divergents sur la question ^^

      Reply

Laisser un commentaire